(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "bm"

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON 

Annee 2003 - These rfc&L 



TRUCS ETASTUCES EN THERAPEUTIQUE 

VETERINAIRE 



THESE 



Presentee a l'UNIVERSITE CLAUDE-BERNARD - LYON I 

(Medecine - Pharmacie) 

et soutenue publiquement le 28 avril 2003 

pour obtenir le grade de Docteur Veterinaire 



par 



Gonzalez Paul 

Ne le 04 decembre 1972 

a Grenoble 




A Monsieur le Professeur GHAJRIB. 
Qui nous a fait l'honneur d'accepter la presidence de notre jury de these. 

Hommages respectueux. 



A Monsieur le Professeur JAUSSAUD. 

Qui nous a fait l'honneur d'encadrer notre travail. 

Qu'il trouve ici ^expression de notre respect et de notre reconnaissance, en particulier pour sa 

gentillesse et sa disponibilite. 



A Monsieur le Professeur CADORE. 

Qui nous a fait l'honneur de participer a notre jury de these. 

Sinceres remerciements. 



A mes parents, 
Qu'ils estiment cet ouvrage comme une reconnaissance a leur soutien et a leur tendresse. 



A toute ma famille, en particulier a mes « grands freres ». 



A tout mes amis. 



A Laure pour son amour et sa patience. 



SOMMAIRE 



INTRODUCTION p4 

I ) CONTENTION p 5 

A ) Contention des bovins p 5 

1 ) Eviterles coups depied p 5 

2 ) Coucher une vache p 6 

3 ) Faire lever un bovin p 7 

4 ) Contention d'un veau en vue d'une perfusion longue ...p 8 

B ) Contention des autres especes p 9 

1 ) Contention des portins p 9 

2 ) Contention des carnivores domestiques p 9 

a ) Attraper un chat ou un chien sans risque p 9 

b ) « La methode d' Anne-Marie » ...p 10 

c ) Fabrication d'un collier a chapelet pour chien p 1 1 

d ) Contention sonore des chats lors de l'auscultation p 12 

II ) PRISE DE SANG, CATHETERISATION, 

INJECTION, PERFUSION, TRANSFUSION.. p 13 

A ) Prise de sang, injection, catheterisation 

chez les carnivores domestiques p 13 

1 ) Lieu d'election p 13 

2 ) Technique p 13 

B ) Injection, perfusion chez les animaux de rente p 14 

1 ) Lieu d'election p 14 

2 ) Technique p 14 

3 ) Solutes p 15 

C ) Transfusion des animaux de rente p 15 

III ) DERMATOLOGIE ET PATHOLOGIE DES MUQUEUSES p 16 

A ) Traitement des plaies, des ulceres p 16 

B ) Traitement des vermes p 17 

C ) Faire murir un abces p 17 

D ) Traitement des piqures p 17 

IV ) PARASITOLOGY p 19 

A ) Depistage du parasitisme p 19 

1 ) Suspicion ..p 19 

2 ) Fabrication d'un liquide de flottaison avec du sucre en poudre p 19 

3 ) Une lampe de Wood economique p 19 

B ) Quelques idees de prevention et de traitement ...p 20 

1 ) Apropos des ectoparasites p 20 

2 ) A propos des teignes p 20 

3 ) A propos des endoparasites ...p 21 

V) GASTRO ENTEROLOGIE p 22 

A ) De ^obstruction oesophagienne (chez les bovins) p 22 

B ) Des vomissements p 22 

C ) Du rumen p 23 

1 ) Paresie du rumen p 23 

2) Aimants ; p23 

3 ) Memorisation. p24 

D ) Des intestins p 24 



1 ) Anti-diarrheiques divers p 24 

2)Purgatifs p24 

VI ) OPHTALMOLOGIE p 26 

A ) Elimination d'un corps etranger p 26 

B ) Utilisation de blanc d'ceuf comme source de larmes artificielles p 26 

C ) Traitement des keratites et kerato-conjonctivites p 26 

1 ) Traitements « anciens » p26 

2 ) Utilisation des injecteurs intra mammaires en rernplacement 

des pommades ophtalmiques p 27 

3 ) Considerations sur Pantibiotherapie et l'antisepsie ophtalmique....p 27 

VII ) APPAREIL RESPIRATOIRE p 28 

A ) Utilisation du M.I.P .® pour les coryzas du chat p 28 

B ) Utilisation du soufre en metaphylaxie p 28 

C ) Suspicion d'une rupture du diaphragme chez les equides p 28 

D ) Hemorragies pulmonaires p 28 

E) Combattre les oedemes dupoumon p 29 

F ) Nebulisation des veaux lors de syndrome R.S p 29 

VIII ) OTOLOGIE p 30 

A ) Les oreilles « tombantes » p 30 

B ) Des otites p 30 

IX ) NEPHROLOGIE, UROLOGIE p 31 

A ) Recolte d'urine chez une brebis p 31 

B ) Traitement symptomatique des hematuries d'origine prostatique p 31 

C ) Diagnostic et traitement du diabete insipide hypophysaire 

a l'aide du MIMRIN® p 31 

D ) Augmenter la prise de boisson p 32 

X ) NEUROLOGIE, INTOXICATIONS p 33 

A) Coup de chaleur p 33 

B ) Coma hypoglycemique p 33 

C ) A propos de Fepilepsie p 33 

D ) Traitement des intoxications par Parnitraz p 34 

XI ) APPAREIL LOCOMOTEUR p 35 

A ) Problemes de paresie-paralysie p 35 

B ) Atteintes articulaires et tendineuses p 36 

C ) Platres, resines et attelles p 36 

D ) Soins des extremites p 37 

XII ) APPAREIL VASCULAIRE : HEMORRAGIES ET HEMOSTASE p 38 

A ) Intoxication par les anticoagulants p 38 

B ) Traitement des hemorragies dites « en nappes » p 38 

XIH ) CfflRURGIE p 39 

A ) Quelques idees sur la preparation d'une operation chirurgicale p 39 

1 ) Sterilisation du materiel p 39 

2 ) A propos de Panesthesie .p 39 

3 ) L'animal sur la table de chirurgie p 40 

B ) Quelques techniques chirurgicales p 40 

1 ) Suture cutanee p 40 

2 ) Traitement d'une fistule du palais dur p 41 

3 ) Entereetomie p41 

4 ) Section d'untrayon chez les ruminants p 41 

5 ) Sterilisation « a bas prix » d'un chien de ferme p 41 

6 ) Sterilisation d'un chat male p 42 

7 ) Episiotomie chez les bovins p 42 

8 ) A propos de 1'operation cesarienne chez les bovins p 43 



C ) Quelques actes post operatoires p 44 

1 ) Pansements colles. p 44 

2 ) Apres la sterilisation d'un chat male p 44 

3 ) Apres Pimmobilisation d'un membre chez un chien p 44 

4 ) Traitement des infections anaerobies graves de type 

peritonite post cesarienne p44 

XIV ) PATHOLOGIE DE LA REPRODUCTION p 45 

A ) Interventions au moment de la saillie p 45 

1 ) Traitement de Fimpuissance p 45 

2 ) Action sur la spermatogenese p 46 

B ) Intervention au moment du part (chez les bovins) p 46 

1 ) Extraction forcee simple '. p 46 

2 ) Les torsions p 47 

3 ) L'episiotomie p48 

4 ) 1/ operation cesarienne p 48 

C ) Problemes « post-partum » (chez les bovins) p 49 

1 ) Prolapsus uterins p 49 

a) Quelques generalites p 49 

b ) Actions sur l'organe ectopique, en cas 

d'osdeme important p 49 

c ) Etalement de Puterus p 50 

d ) Diminuer les efforts expulsifs pendant ou 

apres la reduction ♦ ..p 50 

e ) Une technique de reduction particuliere p 50 

2 ) Hemorragies et dechirures au niveau de Puterus p 50 

3 ) Qualites maternelles insuffisantes et adoption p 51 

4 ) Quelques autres problemes apres velage p 51 

D ) Autres affections (sans naissance) p 52 

XV ) PATHOLOGIE NEONATALE p 53 

A ) Au moment de la naissance (chez le veau) p 53 

B ) Les problemes d'allaitement p 54 

1 ) Allaitement artificiel des carnivores domestiques p 54 

a ) Lait maternise artisanal pour les carnivores p 54 

b ) Fabriquer une nourrice artificielle pour chatons p 55 

2 ) Le veau qui ne tete pas p 55 

C ) Quelques astuces pour les pathologies dujeune veau p 56 

1 ) Rehydratation p 56 

2 ) Diagnostic et traitement de la persistence du canal de Pouraque....p 56 

XVI ) ONCOLOGIE p 57 

XVII ) EUTHANASIE p 58 

XVIII ) ASTUCES DIVERSES p 59 

A ) Administration et quantification des medicaments p 59 

B ) Determiner Page d'unjeune carnivore p 60 

C ) Quelques idees concernant le materiel p 60 

1 ) Un aspirateur « trans muros » p 60 

2 ) Fabriquer une centrifugeuse abas prix p 61 

3 ) Materiel de radiologie p 62 

4 ) Autre materiel p 62 

CONCLUSION p63 

SOURCES DE TERRAIN p 64 

BIBLIOGRAPfflE p 65 



INTRODUCTION 



Cette these a pour but de presenter quelques pratiques originates, que Ton trouve 
rarement dans les ouvrages veterinaires de reference ou d'enseignement De telles pratiques 
peuvent malgre tout avoir leur utilite dans l'exercice professionnel. 

Pour les collected nous avons dans un premier temps, contacte par courrier environ 
140 cabinets veterinaires ou veterinaires retraites, ce qui nous a permis de recevoir une 
vingtaine de reponses expliquant chacune un certain nombre d'« astuces ». Nous avons 
ensuite insere un encart dans l'hebdomadaire professionnel « La Depeche Veterinaire » mais 
sans grand resultat Nous avons puise divers elements dans la rubrique « Trues et Astuces » 
de la revue professionnelle « Clientele ». Internet, grace aux forums professionals de 
Vetonet, nous a permis d'etablir un contact direct ou indirect avec une quarantaine de 
confreres presentant leurs techniques « originales ». Par ailleurs, il faut inclure dans les 
sources « de terrain » les praticiens que nous connaissions personnellement. Nous avons aussi 
effectue des recherches dans diverses publications dont les dates de parution vont de 1771 a 
nos jours, afm de trouver des elements pouvant etre mis en parallele avec les conseils 
recueillis aupres des veterinaires. 

Nous avons note, en matiere de « trues », une predominance de la medecine rurale par 
rapport a la medecine canine ou equine. Cela est probablement du au fait que le « veterinaire 
des champs » exerce generalement chez Peleveur, et non a son cabinet. D'ou peut etre la 
necessite d'une debrouillardise particuliere. Par ailleurs, en pratique rurale, les contraintes 
economiques qui limitent certains actes et utilisation de medicaments sont tres presentes. 

Nous avons regroupe les « trues et astuces » recueillis selon la nature des affections 
concernees (parasitologie, dermatologie, etc....), chacune d'entre elles dormant lieu a un 
chapitre particulier (dix-neuf au total). 



La contention permet d' assurer la securite du veterinaire et des assistants ainsi que 
Pimmobilite totale ou partielle de 1' animal examine. Envisageant cette pratique au sens large 
du terme, nous y inclurons aussi la manipulation en vue d'examens ou de soins. 



A) Contention des bovtns 



La contention chimique de type tranquillisation generate n'est pas toujours 
souhaitable, ni l'habituel « travail » present ou utilisable. La « mouchette » ainsi que les 
quelques techniques qui vont suivre sont alors les plus sures alliees du veterinaire. 



1) Eviter les coups de pied 



II est a noter tout d'abord, que les mouvements de « made » sont d'autant plus faciles 
que Fanimal a la tete basse ; pour cette raison, le pince-nez sera fixe de maniere a tirer la tete 
verslehaut. (18) 

On emploiera ensuite divers moyens, en fonction de Pacte realise et des aides 
disponibles : 

- P « entrave-flanc » (18) peut etre utilise, comme cela se fait parfois lors de la traite. 
II s'agit d'un appareil qui en pincant le pli du grasset, limite le mouvement du posterieur du 
cote ou il est place. 

- les deux membres posterieurs peuvent etre lies ensemble avec une corde ou des 
entraves, dans ce cas, on menagera un espace suffisant (30 cm...) entre les membres, pour que 
fanimal ne tombe pas s'il venait a bouger. L' attache se fera plus ou moins haut : du canon 
jusqu'au-dessus du j arret. II est a noter qu'il faut etre extremement prudent au moment de la 
raise en place des liens (en particulier avec les entraves, dont la fermeture necessite une 
position risquee pour Poperateur). 

Une corde longue ou « cable » ou bien une plate longe, peuvent aussi etre fixees sur un 
des posterieurs, puis passees sous le poitrail et nouees au lien d'encolure de Panimal. Elles 
peuvent etre egalement, comme pour les chevaux, croisees sur le garrot et ramenees entre les 
anterieurs, le chef libre etant maintenu, avec un tour mort, par un assistant, comme illustre sur 
la figure n° 1. (18) (48) 




Figure n° 1 : Contention d'un bovin en vue d'eviter les coups de pied 



Toujours pour ce qui est des liens, on pourra enfin soulever le membre anterieur et le 
maintenir en Pair a l'aide d'une corde faisant le tour du poitrail. 

Lors de travail sur des animaux dont la musculature n'est pas trop developpee (inutile 
d'essayer sur un taureau d'une tonne), un aide pourra relever la queue et la « rabattre » sur la 
colonne vertebrale (9) (18) (48). Ce procede est tres utilise par exemple lors de castration 
debout a la pince de Burdizzo, sur de jeunes taurillons. 

Enfin, Pepidurale basse rend de grands services, en particulier pour les cesariennes 
debout (LUROCAINE® : 6 a 8 ml pour une genisse, 8 a 12 ml pour une multipare, ne pas 
depasser ces posologies afin d'eviter le couchage). (9) 



2) Coucher une vache 



Le coucher s'effectue generalement soit pour realiser une extraction fcetale, soit pour 
remettre en place un prolapsus uterin difficile en vue d'obtenir une position dite « de la 
grenouille » (cf. XIV] C) 1) a)). 

Le procede Rueff (9) (58) (65), comme illustre sur la figure n° 2, constitue la methode 
la plus classique : on utilise une longue corde, avec laquelle on enserre les cornes a l'aide 
d'une boucle coulante. Puis Pon entoure le poitrail de Panimal en repassant le chef libre sous 
la premiere partie de corde en arriere du garrot. On realise la meme operation, dans le meme 
sens, autour de P abdomen. Lorsque la mise en place est terminee, deux hommes tirent sur le 
« cable » en se pla9ant du cote de Panimal inverse au decubitus que Pon souhaite realiser. 




Figure n° 2 : Procede Rueff pour coucher un bovin 



On peut aussi essay er la methode dite « du sac » (47) lorsque deux, voire quatre 
personnes fortes sont disponibles : un sac ou un drap solide est passe sous le ventre de 
1' animal et « souleve » par les aides. En reaction, « V animalflech.it sesjarnbes et se laisse 
poser » (58). 



3) Faire lever un bovin (qui en a la possibilite...) 



Lorsque Ton ne dispose pas de pile electrique, et que les stimulations diverses 
s'averent insuffisantes, on pourra faire tirer la queue de l'animal par un aide, puis placer deux 
batons, sur et sous la queue, les serrer et executer un mouvement de va et vient le long de 
1'appendice (voir figure n° 3). II faut eviter d'utiliser des batons trop gros, car ils sont 
difficiles a tenir. (9) (10) (20) (23) 




Figure n° 3 : Methode « des batons » pour faire lever un bovin 



On peut aussi, a l'aide de vinaigre verse dans les naseaux (voire dans les oreilles), 
provoquer une reaction de « defense » visant a obtenir le relever. Pour les naseaux, la quantite 
versee devra etre raisonnable, afin d'eviter une broncho-pneumonie par corps etranger. (44) 



4 ) Contention (Tun veau en vue d'une perfusion Iongue 



On positionnera ranimal en decubitus lateral sur une palette, en le maintenant a 
l'aide de quatre cordes placees a la tete, aux membres anterieurs, a P abdomen et aux membres 
posterieurs, comme illustre sur la figure n° 4. Un catheter sera cousu ou colle (cf. II] B) 2)) et 
la perfusion (goutte a goutte) surveillee par Peleveur. Suivant les instructions du veterinaire, 
ce dernier effectuera lui-meme les changements de flacons de solutes. (46) 

Une telle methode permet d'introduire dans la circulation sanguine de grands 
volumes (3 a 4 litres), a vitesse raisonnable. Ceci, sans avoir a rester trop longtemps dans 
P exploitation. Mais, la technique necessite une certaine confiance entre le veterinaire et le 
proprietaire auquel se trouve deleguee la surveillance de Pacte. 



Veau en decubitus lateral 



Palette 




mam 



Cordes 



Figure n° 4 : Veau lie a une palette en vue d ? une perfusion Iongue 



B) CONTENTION PES AUTRES ESPECES 



1) Contention des porcins 



Tout le monde connait Putilisation du « lasso », que Ton place dans la gueule de 
P animal. Mais Ponpeut aussi essayer : 

- « Phypnose », pratique qui consiste a emettre un sifflement correspondant a une 
sorte de « Psschitt, fort, continu, lancinant » (7).Cette technique semble faire appel a une peur 
ancestrale des porcins vis a vis des serpents, peur qui tend a figer les animaux sur place, (du 
moins lorsqu'ils se trouvent dans un lieu clos sans echappatoire). Le praticien qui utilisait ce 
procede lors de campagne de vaccination anti-Rouget dans les annees cinquante, a constate 
P existence de la pratique en Afrique, sur les phacocheres. 

- la mise hors sol de Panimal, consistant a maintenir par les membres, en Pair, a 
Paide de deux (voire quatre) aides. Ceci permet non seulement une contention physique, mais 
aussi et surtout un confort acoustique puisque Panimal cesse alors d' « hurler comme un 
goret ». (26) 



2) Contention des carnivores domestiques 



a) Attraper un chat ou un chien sans risques 



II est parfois necessaire d' attraper « au vol » ou a distance les animaux 
« recalcitrants » : les lassos inventes par le Dr Lebon (64), voir les figures n° 5 et n° 6, sont 
alors d'une remarquable utilite. 

Pour fabriquer le lasso « grand modele » il faut se procurer un manche de faux, du 
cable metallique plastifie, une boucle vissante et une perceuse : 



Cable 



Manche de faux 




Figure n° 5 : Lasso « grand modele » du Dr Lebon 



La portion de cable qui passe a Pinterieur du manche est fixee sur Pexterieur de celui-ci a 
Paide de la boucle vissante (face non visible sur la figure n° 5). Pour Putilisation, Pextremite 

9 



en T de l'appareil est calee sous 1'aisselle droite du manipulateur. La main droite tient la 
poignee tandis que la main gauche serre a l'aide de la partie libre du cable, la boucle passee 
autour de l'encolure de P animal 

Pour les chats et les petits ehiens, on utilisera un lasso « petit modele », dont la 

conception est extremement simple : il suffit de se procurer un anneau de rideau et une 
chambriere. L' anneau est fixe, a l'aide d'un nceud solide, au fouet a 50 cm de son attache sur 
le manche. On passe alors le corps de la chambriere dans P anneau, de maniere a former un 
demi-cercle de diametre approprie a lataille de 1' animal, tout en maintenant 1' ensemble tendu 
a l'aide de Pextremite libre du fouet comme illustre sur la figure n° 6. On passe l'arceau 
autour de la tete du sujet a immobiliser et on lache le fouet : la detente est rapide, l'animal est 
« capture ». 

Remarquons que meme si son usage est sans danger et sans douleur pour le patient, ce lasso 
peut-etre impressionnant pour le proprietaire de par sa vivacite d'action . . . 



Anneau de tringle a rideau 



Chambriere 





Figure n° 6 : Lasso « petit modele » du Dr Lebon 



De facon plus douce, on peut mettre dans la cage des chats peureux et ou agressifs un 
sac en papier de grande taille. lis auront tendance a s'y rerugier, ce qui facilite leur 
recuperation. (78) 



b) La«methode d 'Anne-Marie » 



Baptisee du prenom du veterinaire « inventeur », c'est une position d' attache sur la 
table de chirurgie pour la sterilisation des chats males. (32) 

Son principe est de lier ensemble et a la table les posterieurs tendus vers le haut, alors 
que P animal est en decubitus dorso-ventral, ce qui donne un acces aise aux bourses, (figure n° 
7) 

10 




Figure n° 7 : Contention selon la « methode d ? Anne-Marie » 



II existe une variante qui consiste aussi a Her les posterieurs entre eux, mais cette fois, 
de telle maniere qu'ils soient tendus vers l'avant et passent derriere les epaules. Le chat place 
en decubitus lombo-dorsal « tient » tout seul (voir la figure n° 8). 





Mise en place des liens Chat pose sur la table de chirurgie 

Figure n° 8 : Variante de contention en vue de la sterilisation d'un chat male 

c ) Fabrication d'un « collier a chapelet » pour chien 



Lorsque Ton veut eviter qu'un chien accede a une plaie ou un pansement, on present 
classiquement le port d'une collerette (voire, en depannage, un pot de fleur en plastique (78)). 
Le probleme est que souvent celle-ci est mal supported par ranimal (ou meme surtout par son 
proprietaire). 

Le Dr Guillon (25) a adapte aux carnivores le « collier a chapelet » utilise en medecine 
equine : deux morceaux de bois ou de plastique rigide sont places de chaque cote de 
l'encolure. lis sont ensuite fixes a l'aide d'un lien, d'un cote au collier de ranimal et de 
Tautre a une bande d'elastoplaste jouant le role de sangle thoracique comme illustre sur la 
figure n° 9. 



11 



Elastoplaste 




Collier 



Figure n° 9 : Collier « a chapelet » pom* chien du Dr Guillon 



d ) « Contention sonore » des chats Iors de V auscultation 



Les ronronnements des chats, qui genent considerablement toute auscultation, peuvent 
etre controles en appuyant legerement sur le pharynx a l'aide de 1' index. (78) 



12 



Ill PRISE DE SANG. 



••» 



A) Prise de sang, injection, catheterisation chez les 
carnivores domestiques : 



1) Lieu d' election 



Classiquement, les actes concerned sont effectues a la veine cephalique, a la jugulaire, 
voire a la saphene laterale. 

D'autres vaisseaux peuvent parfois s'averer utiles : la veine sub-linguale, facile 
d'acces chez le chien, est a utiliser par exemple lorsque ranimal est choque ou anesthesie (3) 
(21) (78). Chez le chat, la veine femorale est particulierement interessante pour la pose de 
catheters. Remarquons que le dernier vaisseau cite est rarement utilisable chez le chien, car 
trop masque par la graisse. (23) 



2) Technique 



II est plus facile de realiser une prise de sang avec une aiguille non montee sur 
seringue et maintenue en regard du tube a prelevement prealablement debouche. Cela evite un 
contre-poids genant, surtout si le patient est remuant... Par contre, un tel acte ne parait pas 
toujours tres propre aux yeux du proprietaire (risque de sang sur les doigts, la table et 
ranimal...). (23) 

Lorsque la durete de la peau est genante pour poser un catheter, on peut inciser le 
tegument a Paide de la pointe d'une aiguille a prelevement, afin de decouvrir la veine. (23) 

Enfin, lors d'une perfusion, lorsque le debit est irregulier a cause de la position trop 
haute du catheter sur le bras de P animal (la veine « coude » quand le membre est replie), 
plutot que de choisir une autre veine, il suffit de fixer Panterieur en position allongee a Paide 
d'une attelle maintenue par de la bande adhesive. On pourra laisser Pattelle dans son 
emballage plastique, afm de ne pas Pabimer. 



13 



B) Injection, perfusion, chez les animaux de rente 



DLieu d' election 

Bien evidemment, les actes intra-veineux s'effectuent sur les veines jugulaires (sauf 
cas particulier : prise de sang et injection dans la veine sous caudale (cf. XI] A)). 

Outre la compression habituelle, il sera parfois necessaire d'augmenter la repletion 
des vaisseaux. Ceci, soit en placant un garrot realise avec une corde a la base du cou (en 
particulier pour les taureaux, dont la masse musculaire gene Faeces a la veine (9) (51), soit 
en surelevant le train posterieur a l'aide, par exemple, d'une botte de paille (chez les veaux 
tres deshydrates...) (9). 



2) Technique 

Lorsqu'il s'agit de perfusions longues (de plusieurs heures) (cf. I] A) 4)), le praticien 
devra fixer le catheter de maniere durable. Ceci, soit a l'aide de points de suture, soit avec de 
la colle de type « super-glu ». La seconde methode est la plus rapide a realiser et elle evite de 
« plier » le catheter comme cela se passe parfois avec les points (en particulier lorsque le cuir 
est dur). La colle est deposee sur les ailes du catheter, ainsi que sur la tubulure de perfusion, 
qui sont alors directement appliques sur la peau. Pour retirer F ensemble, une traction suffit a 
arracher les poils (6). 

Lors d' interventions plus courtes, on utilise une aiguille de taille appropriee. Le 
probleme est bien sur le maintien de celle-ci dans la lumiere de la veine, surtout lorsqu'on 
utilise des aiguilles a usage unique, qui sont siliconees et ont tendance a ressortir. C'est en 
general l'operateur qui assure le maintien, au prix d'une main immobilisee. Pour pallier cet 
inconvenient, il suffit de mettre en place une ou deux pinces metalliques (de type « carton a 
dessin ») qui coincent la tubulure entre le pli de peau et leurs bases en servant de point 
d'appui (60). Le tuyau de perfusion ne doit pas etre comprime et doit pouvoir coulisser 
librement (figure n° 10). 



Pince "carton a dessin" 




Tubulure de perfusion 



Figure n° 10 : Maintien d'une tubulure de perfusion 
a l'aide de pinces de type « carton a dessin » 



14 



A noter : pour les injections intra-peritoneales, Pemploi d'une sonde intra-mammaire est 
possible apres incision de la peau au bistouri, ce qui diminue les risques de lesion d'organes. 
(4) (21) 



3) Solutes 



Nous aborderons ici deux problemes distincts : 

- en cas de diarrhees neo-natales, les solutes macromoleculaires de type 
PLASMIBEL® n'existent plus, a cause du risque de transmission de Pencephalopathie 
spongiforme bovine (E.SJB). Pour les remplacer, on peut utiliser le solute d'humaine 
PLASMOHES 6%®. 

- chez les bovins adultes, lors de perfusions longues, on est amene a utiliser des 
volumes tres importants, pouvant aller jusqu'a soixante litres. II est alors plus pratique et plus 
economique de perfuser, a Paide d'eau distillee (voire d'eau minerale en bouteille ou en 
cubitainer) a laquelle on melange une solution concentree des electrolytes que Pon souhaite 
administrer. Par exemple, pour preparer un solute de NaCl isotonique, on demandera a son 
pharmacien de conditionner des Holes de 200 ml de NaCl a 23 % et Pon diluera le contenu 
d'une fiole dans cinq litres d'eau. Le principe est le meme pour les solutions de bicarbonate 
de sodium. . . (46) 



C) Transfusion des animaux de rente 

Lors de piroplasmose, par exemple, il peut etre utile de transfuser un bovin. Or, les 
poches a prelevement employees chez les carnivores domestiques ne sont pas adaptees. On 
procedera done de la maniere suivante (46): on effectue une saignee sur un congenere a Paide 
d'un trocart jugulaire ; 4 ou 5 litres de sang (pour un adulte) sont recueillis dans 4 ou 5 
bidons a perfusion de 1 litre (type LODEVIL®) et melanges a du citrate de sodium (pour 
empecher la coagulation), a raison de 4 g de citrate par litre de sang. A noter : « en cas de 
choc colloidoclasique (dyspnee, phenomenes nervevx...) on injecte 10 eg de CaCl pour 
annuler la toxicite de 1 g de citrate de sonde » (59). Avant de transfuser P animal a traiter, on 
lui injecte un corticoi'de d'action rapide par voie I.V. pour diminuer les risques de choc. 



15 



Ill 1 DERMATOLOGIE ET 
PATHOLOG1E PES MUOUEUSES 



A ) Traitement des plates, des ulceres 



Les plaies atones, les ulceres, voire le « mal de garrot », peuvent etre soignes avec du 
sucre en poudre (4) (21) (78), car « lapoudre de saccharose a des proprietes antiseptiques, 
absorbantes, et cicatrisantes de premier ordre » (59). II faudra alors mettre en place un 
pansement peu compressif, renouvele tous les 3 ou 4 jours. 

A ce propos il paraitrait, qu' autrefois, en medecine humaine, apres thoracocentese, on 
remplissait les cavernes tuberculeuses avec du sucre (1 1). Le mode d'action du produit est-il 
du a l'augmentation de la pression osmotique, qui rendrait le milieu dysgenesique pour les 
microbes ? (Voir aussi le chapitre « Ophtalmologie ») 

Lorsque les plaies sont situees dans la bouche, on pourra appliquer du miel. (41) 

Pour les plaies des extremites, du type necrose de la truffe ou du bout des oreilles, il 
peut etre interessant de prescrire des vasodilatateurs peripheriques (21) comme les inhibiteurs 
de 1' enzyme de conversion de l'angiotensine I (ENACARD ®, FORTEKOR® . . .). 

Lorsque les plaies sont de type crevasse, on peut utiliser pour en combler la lumiere un 
produit sirupeux tres adhesif : le collodion, e'est a dire une solution de rulmicoton dans Tether 
alcoolise (58). Melange a quelques gouttes d'huile de ricin ou de terebenthine ce produit 
donne une substance elastique. Certains utilisent meme de la colle de type « super glu », et 
plus recemment la colle veterinaire VET SEAL®. II faut cependant faire attention au risque 
d'enfermer des germes anaerobies dans la plaie. II est a remarquer que le collodion a la 
particularite de coaguler le sang instantanement. II peut etre aussi tres utile pour « colmater » 
les crevasses digitees provoquees par les fils de suture (46), chez les praticiens qui « abusent » 
de la cesarienne sur les bovins. 

Les lesions provoquees par une photosensibilisation sont ameliorees grace a 
Tapplication de corps gras, comme Phuile de table. (41) 

Pour les « chancres » labiaux, frequents chez les veaux, en plus d'une antibiotherapie 
par voie generate (souvent a base de macrolides diffusant tres bien dans la salive), on 
conseillera la pulverisation bi-quotidienne in situ d'OROSPRAY®. Bien que prevu pour un 
usage externe, ce medicament est tres bien tolere par la muqueuse buccale. (9) 

Chez les chiens de chasse, les plaies provoquees par les sangliers doivent etre 
sondees avec soin. En effet, les suides concernes effectuent un mouvement de bas en haut 
lorsqu'ils plantent leurs defenses : une fois percee, la peau du chien a tendance a remonter 
avant que ne se fasse une eventuelle breche au niveau de la paroi abdominale. Les deux plaies 
se trouvent ainsi en decalage (58). 

Enfin, a propos du complexe granulome eosinophilique felin : meme si Fetiologie est 
mal connue, il semble que les allergies le favorisent fortement. En plus d ? un traitement 
classique a base de corticoldes retard, on s'attachera done a eliminer les causes 

16 



d ? hypersensibilite (5), c'est a dire essentiellement les puces, et parfois les allergenes 
alimentaires. En cas d'echec on peut essay er un traitement a base de ciclosporine (NEORAL® 
ou SANDIMMUM®, medicaments humains) a la dose minimale de 5 mg par kg, en deux 
prises quotidiennes. L' amelioration est souvent constatee au bout d' environ 3 semaines, mais 
le traitement doit quand meme etre poursuivi durant plusieurs mois. Le veterinaire (15) qui 
nous a communique cette pratique a parfois constate, comme effet secondaire, des 
hyperplasies gingivales. 



B ) Traitement des verrues 



Les verrues pediculees lorsqu'elles sont en nombre limite, peuvent en general etre 
elirninees en placant a leur base un « fil » qui empeche l'irrigation sanguine de l'appendice. 

Le probleme est plus delicat a resoudre lorsque les verrues ne possedent pas les 
caracteres precites. Dans ce cas, on pourra essayer par voie locale, afin de provoquer une 
escarrification : du sue de chelidoine (38), le nitrate d'argent (ou « pierre infernale ») (57), ou 
la preparation suivante (59) : 

Acide arsenieux 1 gr 
Poudre de cantharide 1 gr 
Terebenthine de Bordeaux 2 gr 
Huile 5 gr 
Cire 5 gr 

Pommade contre les papillomes 



Par voie generale, on administrera soit du magnesium (21) sous forme de magnesie calcinee 
MgO (59), de magnesie hydratee Mg02H2 (57), ou de chlorure de magnesium (57), soit du 
chlorate de potassium (59), soit une preparation homeopathique (en general Thuya en basses 
dilutions (57)). 

Enfin, lorsque l'on a affaire a des papillomes de taille reduite, on peut pratiquer leur 
exerese au biopsie-punch (c'est a dire un instrument muni d'une lame circulaire, qui permet 
de faire des prelevements en vue d'analyse histo-pathologique), apres anesthesie locale. Les 
plaies saignent peu et ne necessitent en general qu'un seul point de suture. (45) 



C ) Faire murir un abces 



On peut demander a son pharmacien de preparer une pommade au collargol a 10 %, 
qui est tres efficace mais dont la couleur noire entraine l'inconvenient de tacher. (78) 



17 



D VTraitement des « piqures » 



Lors de piqures d'insectes, il existe un traitement local simple base sur le caractere 
generalement thermolabile des toxines en cause : ^application de chaleur (21), soit a l'aide 
d'un instrument prechauffe, soit a l'aide d'une flamme (briquet...). Dans tous les cas, il 
faudra faire attention, car la plupart des carnivores possedent un systeme pileux fort 
developpe, done tres inflammable. On pourra aussi appliquer de l'eau de Javel (21). 

Lorsque Ton desire retirer une echarde, on peut utiliser l'eau oxygenee qui, en 
moussant dans la plaie, favorise la sortie de 1* element vulnerant (78). Le pouvoir moussant de 
l'eau oxygenee est d'ailleurs interessant pour toutes les plaies souillees. L'action antiseptique 
(essentiellement Gram+ et germes anaerobies) du compose est faible, mais on peut l'accroitre 
par tiedissement. Par contre, l'eau oxygenee ayant un effet irritant sur les tissus en reparation, 
il vaut mieux Putiliser sous la forme d'une dilution a 1 pour 6. (57) 



18 



IV 1 PARASITOLOGY 



A ) Depistage du parasitisme 



1 ) Suspicion 



Chez les carnivores domestiques, la procidence de la 3 l6me paupiere est un element de 
presomption connu d'helminthose. Dans le meme ordre d'idees, on trouve dans « Le 
veterinaire pratique)} de E. Hocquart (p. 77) (62) l'observation d'une dilatation des pupilles 
chez les bovins lors d' infestations parasitaires. 

On essaiera aussi, chez les chiens, de vider les glandes anales, car des segments de 
tenias s'y trouvent souvent. (78) 

Ne pas oublier que, en particulier chez les jeunes animaux, les manifestations 
epileptiformes sont souvent synonymes d'helminthose (8), « les tenias serrata [.,.] produisent 
parfois des accidents epileptiformes ». (59) 



2 ) Fabrication (Pun Hquide de flottaison avec du sucre en 
poudre... 



Cette preparation s' inspire du livre « Veterinary clinical parasitology » de Margaret 
W. (68). Elle consiste a melanger 1000 gr de sucre cristal de cuisine, 15 ml de formol, 780 ml 
d'eau du robinet. La solution obtenue se conserve bien et sa densite est suffisante pour faire 
remonter la plupart des ceufs de strongles et de coccidies ainsi que de paramphistomes. Par 
contre la densite reste trop faible pour les ceufs de grande douve. II est a noter que les ceufs ne 
resistent pas a la pression osmotique de la solution plus de 24 heures. L'observation au 
microscope ne devra done pas etre trop differee. (41) 



3 ) Une lampe de Wood economique 



Les detecteurs de faux billets fonctionnent avec une lumiere ultraviolette, comme les 
lampes de Wood. lis peuvent done servir au diagnostic des teignes. On trouve des modeles 
portables a piles pour moins de 60 euros chez les fournisseurs de bureau. (67) 



19 



B ) Quelques idees de prevention et de traitement 



1) A propos des ectoparasites 



Une alimentation supplemented en fleur de soufre aurait un effet preventif de 
Pinfestation par les tiques chez les carnivores domestiques. Cette pratique adoptee par des 
maitres-chiens de l'armee francaise, est-elle vraiment efficace? Si oui, peut-elle etre 
appliquee a d'autres especes, en particulier celles sensibles a la piroplasmose ? Ces deux 
questions restent encore sans reponse. On retrouvera aussi une autre utilisation de la fleur de 
soufre dans la partie VII] B). 

Aux habitants des bords de mer desirant hitter contre les puces, il est conseille de 
« deposer du varech frais dans les appartements ou les niches envahis. Ces insectes s *y 
refugient ; il n 'y a plus qu 'a noyer les algues ». (59) 

En des temps plus anciens, Varron (73) preconisait l'utilisation d'amandes broyees 
dans l'eau pour eloigner les mouches, puces et tiques. Un medecin du 18 l6me siecle (74) 
ecrivit : « moyen d'empecher les mouches de tourmenter les chevaux et les bceufs : il s'agit 
de les eponger avec de la decoction de feuilles de noyer, et les mouches ne pourront 
s 'attacher a ces animaux a cause de Vamertume quiy reste », 

Lors de pulicose des volailles, il est possible de saupoudrer le corps des oiseaux avec 
de la fleur de soufre ou de verser quelques gouttes d' essence de terebenthine sur les plumes. 
(59) 



2 ) A propos des teignes 



On peut se demander si, quelquefois, les teignes ne sont pas favorisees par Taction 
« irritante » d'autres parasites, comme les poux. D'ou une guerison de mycoses parfois 
observee (19) avec des produits comme le TIGAL®. 

L'utilisation hors A.M.M., qui rappelons-le, engage la responsabilite professionnelle et 
penale du veterinaire, du lufenuron (PROGRAM®) pour le traitement des teignes des animaux 
de compagnie semble etre tres pratique et efficace (23) (24) (56) (75). Normalement utilise 
pour steriliser les puces, le produit est alors administre, au moment du repas, de la maniere 
suivante : 2 prises a 1 mois d'intervalle pour les chiens et les chats, 2 a 3 prises a 15 jours 
d'intervalle pour les rongeurs et les lagomorphes, dosees en fonction du poids de 1' animal 
comme detaille dans les tableaux de la figure n° 1 1 (remarquons que la posologie est plus 
forte que lors d'une prescription contre les puces). 



20 



Pour un chien (cp - comprime) (75) 



- de 2 kg 


2a7kg 


7 a 14 kg 


14 a 20 kg 


20 a 30 kg 


30 a 40 kg 


1 cpM 


1 cpG 


2cpG 


3cpG 


4cpG 


5cpG 



Pour un chat (amp - ampoule) (75) 



- de 2 kg 


2a5kg 


+ de 5 kg 


1 ampF 


1 amp GF 


2 amp GF 



Pour un rongeur ou un lagomorphe (amp = ampoule) (56) 



- de lOOg 


100a500g 


500gal000g 


la 2kg 


2 a 4kg 


ampF : 0.1ml 


amp F : 0.5 ml 


amp F : 1 ml 


1 ampF 


2 ampF 



Figure n° 1 1 : Posologies du PROGRAM® employe contre les teignes 



3 ) A propos des endoparasites 



L'ail est un excellent vermifuge chez toutes les especes, on peut l'utiliser par exemple 
dans le « traitement du « verfourchu » desfaisans ou Syngamus trachealis responsable de 
bronchite vermineuse, en melange avec de I'asafoetida » (58). 

La leishmaniose semble pouvoir etre traitee avec l'anti-infectieux STOMORGYL®, 
association de spiramycine et de metronidazole, utilise a double dose pendant plusieurs mois 
ou avec de l'allopurinol (ALLOPURINOL GNR®, medicament humain)), qui est un 
inhibiteur de la synthese d'acide urique, a des doses allant de 10 mg par kg une fois par jour a 
1 mg par kg trois fois par jour. (31) 

La coccidiose et la cryptosporidiose des jeunes ruminants sont souvent difficiles a 
guerir, en particulier du fait de P existence de stades de developpement intra-cellulaires des 
parasites. En plus des traitements classiques, le toltrazuril (BAYCOX 2,5%®) est interessant, 
car actifs sur les differents stades intra-cellulaires. Le produit est par contre reserve aux 
poulets, done son utilisation sur les ruminants ne peut se faire que hors A.M.M. 
On l'administrera, chez ces animaux, a la posologie de 20 mg par kg, 1 a 2 fois a 48 heures 
d'intervalle (pour information : chez le poulet la dose recommandee par le fabricant est 3 fois 
moindre, l'indice therapeutique est de 10, le temps d'attente viande est de 12 jours). De 
maniere pratique : pour un veau de 50 kg, dormer par voie orale 40cc de BAYCOX 2,5%® 
melange a 20cc de propylene glycol. (46) 



21 



V 1 GASTRO-ENTEROLOGIE 



A ) be Tobstruction oesophagienne (chez les bovins) 



« Vatzo Jacado , enrabado pa n 'a rabo ob 'in taillou de rabo, te le mountara ou te le 
davalarapa le noum da Sainta Elisabeth » (vache X, obstruee par une rave ou un fragment de 
rave, tu le remonteras ou tu Pavaleras au nom de saint Elisabeth) a repeter trois fois ...en 
faisant boire toutefois un verre d'huile a chaque fois. (49) 

Les praticiens, qui ne maitrisent pas le patois auvergnat ou qui doutent de la qualite de 
leur huile ou de leur foi, peuvent : 

- soit pousser le corps etranger vers le rumen avec une sonde oesophagienne (te le 
davalara) sans trop forcer bien sur. 

- soit essayer de le faire recracher (te le mountara), en utilisant de la veratrine 
(anciennement commercialisee sous le nom d'OESOPHAGINE®). Cet alcaloide des racines 
de Pellebore blanc provoque de violents efforts de regurgitation, soit par voie sous cutanee (a 
la posologie de 1 a 2 mg pour 100kg), soit par voie intraveineuse lente (a raison, pour un 
bovin adulte, de 5 ml de la solution alcoolique a 1 %) (57). On peut aussi pratiquer une 
ruminotomie et essayer de refouler le corps etranger vers la bouche avec une sonde. (8) 

- en cas d'echec il reste la solution de Poesophagotomie si la localisation de la 
« rave » le permet. 

Notons que lors de suspicion d' obstruction oesophagienne, en « traitement » d'attente, 
on peut conseiller a Peleveur de mettre une poignee de gros sel sur la langue. Ceci afin 
d'augmenter la salivation et done eventuellement d'aider au passage du corps etranger. 



B ) Des vomissements 



Nous nous interessons ici aux vomissements provoques, qui constituent le premier acte 
therapeutique lors d' ingestion de corps etrangers non vulnerants ou de toxiques non 
caustiques (a eviter si la conscience est alteree). Le vomissement est obtenu de maniere 
classique, chez le chien, grace a rinjection d'apomorphine (APOKINON® d'humaine) par 
voie sous-cutanee, a la dose de 0.08 mg/kg (ou 0.04 mg/kg par voie I.V.) (69). Ceci ne doit 
etre realise que dans l'espece canine, car chez le chat il y a risque de crise de « folie 
morphinique » (57). Chez le chat, lorsque les effets sedatifs et bradycardisant du produit ne 
sont pas contre-indiques, on pourra utiliser Paction emetique de la medetomidine 
(DOMITOR®) en Padministrant par voie sous-cutanee a la dose de 0.08 ml par kg. Le produit, 
rappelons le, a pour antidote PANTISEDAN®. La xylazine (ROMPLTST) peut aussi etre 
utilise dans l'espece feline (a raison de 0.25 ml de la solution a 2 %, par voie sous-cutanee) 
(57). 

Chez le chat et le chien, en fonction des circonstances, on pourra aussi faire avaler : de 
PIpeca (2,5 a 5 ml de la solution du Codex chez le chat) (21), du gros sel (27) par exemple 
dans une boulette de viande (bien que cette methode soit critiquee : «l'emploi de NaCl 
comme vomitif chez le chien est a rejeter malgre sa vogue populaire » (58) ou de Peau 
oxygenee (21). 

22 



Enfin, chez le pore, la seule substance emetique injectable est la veratrine (57) 
administree par voie sous-cutanee (a raison d'une dose maximale de 7,5 mg pour un pore 
adulte). L'injection est malheureusement tres douloureuse. 



C ) tXi rumen 



1 ) Paresie du rumen 



Tout le monde connait les proprietes stimulantes de la motricite des reservoirs 
gastriques de la noix vomique (RUMIGASTRYL®). Nous citerons pour memoire celles de la 
veratrine (57) administree chez les bovins adultes, a la dose de 0.015 g toutes les 2 heures, par 
voie-sous cutanee (sans depasser 0.15 g par jour). 



2 ) Aimants 

Utilises chez les bovins, les aimants sont souvent places a la main, ce qui expose nos 
doigts au risque d'ecrasement. II vaut mieux utiliser un lance-aimant, qui peut etre constitue 
de deux tubes coulissant Tun dans l'autre. Le probleme est que si Tanirnal bouge, l'aimant a 
souvent tendance a tomber de Pappareil avant qu'on ait pu le faire avaler. On peut alors 
renforcer la cohesion aimant-lance aimant a l'aide de saindoux, de foin, ou mieux, en placant 
une tige metallique permanente dans la lumiere du tube (voir figure n° 12). (9) 



Tige 

metallique j^ MiS^ff^&S — ^ imant 




Lance-aimant 



Figure n° 12 : Lance-aimant et rise metallique vue en coupe 



Avant d'administrer un aimant, on pourra verifier qu'il n ? y en a pas deja un a l'aide 
d'une boussole (77). La fiabilite de ce test n'est pas absolue. 



23 



3 ) Memorisation 



Apres avoir trocarde (si le sondage est ineffrcace), on peut verser in situ : 

- en cas d'indigestion spumeuse, pour dissoudre les mousses, du NEOMETEORYL® 
ou du citrate d'acetyltributyle (matiere premiere qui entrait dans la composition de I'ex- 
BLOTROL®) (9). On comptera 30 ml pour un bovin adulte et 10 ml pour un mouton. Le 
vinaigre ou le gros sel semblent aussi avoir une action. 

- lors de memorisation gazeuse, 1 a 2 litres (toujours pour un bovin adulte) d'eau 
oxygenee a 10° (59) ou un antibiotique capable de detruire nombre de germes anaerobies 
responsables de la fermentation (9). Apres P arret du trouble, il faudra reensemencer le rumen, 
soit avec un bol ruminal preleve sur un autre animal, soit avec un adjuvant alimentaire 
(comme le BACTILEX®). 



D ) t)es intestins 



1 ) Anti-diarrheiques divers 

Le sulfate de cuivre est parfois utilise pour traiter les ententes idiopathiques des 
volailles. On Padministre alors dans Peau de boisson a raison de 0,5 g par litre d'eau pendant 
12 a 48 heures. L'effet secondaire indesirable de cette therapie est la diminution possible de la 
consommation d'eau, ce qui peut etre dangereux en periode de grande chaleur (ou pour des 
animaux aux fonctions renales alterees). (33) 

La baryte (ou hydroxyde de baryum), utilisee en radiologic comme agent 
d' opacification du tube digestif, possede d'excellentes qualites de pansement digestif. Son 
utilisation a done un double interet : diagnostique et therapeutique. (43) 

Le talc (ou silicate de magnesium) (59) melange par exemple avec du lait (il pourrait 
etre aussi utilise comme pansement et anti-acide lors d'ulceres de la caillette (57)). 

Enfm le COCA-COLA®, boisson si prisee de nos cheres teres blondes, peut etre 
conseille a un proprietaire lors de troubles digestifs legers (en particulier un dimanche lorsque 
l'on est d'astreinte...). Dans ce cas, il est necessaire d'agiter la boisson pour oter les bulles. 
Ce breuvage est aussi utile pour les etats nauseeux avec ou sans vomissements (mais dans ce 
cas, attention a ne pas passer a cote d'un probleme grave de type torsion d'estomac. .). (21) 



2 ) Purgatifs 

En prevention, pour les animaux sujets a la constipation, on peut saler les aliments afin 
d'augmenter la soif... (21) 

Pour une action douce, on donnera de Phuile (21) (par exemple pour un chien de 
format moyen « 10 a 15 g d'huile d'olive toutes les heures » (58)), ou du jus de pruneaux 
(70). 

24 



Pour une action plus energique, on preconisera Putilisation : 

- du MICROLAX®, par voie rectale, chez les chiens et les chats. L' action se manifeste 
en moins de 5 minutes (lors de fecalome important, il est conseille de perfuser prealablement 
l'animal, arm de ramollir les selles pour faciliter leur expulsion). 

- de la magnesie hydratee (57) (elle possede aussi des proprietes anti-acide, anti- 
verrues, elle constitue un antidote de l'acide arsenieux et previent les tetanies d'herbage). 

- et surtout du sulfate de soude (ou sel de Glauber). A dose forte, il agit comme 
purgatif (51). II peut alors etre utilise seul (9) ou en association avec un autre purgatif comme 
T aloes : 

Sulfate de soude 125 gr 
Aloes en poudre 31 gr 
Eau tiede 1 1 

Composition d'un breuvage purgatif pour un bovin adulte (62) 

A doses plus faibles, on l'utilisera comme condiment, en particulier chez les chevaux (30 a 60 
grammes par jour « augmentent Vappetit et favorisent les fonctions nutritives » (58)). La 
figure n° 13 recapitule les doses de sulfate de soude a administrer en fonction des especes : 





Dose tonique 


Dose purgative 


Breuf 


100 a 150 gr 


500 a 1000 gr 


Cheval 


50 a 100 gr 


500 a 800 gr 


Petit ruminant 


15a30gr 


100 a 150 gr 


Pore 


? 


80 a 100 gr 


Chien 


2al0gr 


10a50gr 


Chat 


? 


2 a 10 gr 



Figure n° 13 : Posologies du sulfate de soude en fonction de Tespece cible (59) 



Remarque : le sel de Glauber agit rapidement chez les carnivores et le pore, et plus lentement 
chez les herbivores. (59) 



25 



VI 1 OPHTALMOLOGIE 



A ) Elimination d'un corps etranger 



On parvient souvent a se debarrasser d'un corps etranger situe au niveau des 
conjonctives en maintenant, pendant quelques minutes, la paupiere superieure rabattue sur 
l'inferieure. Les larmes se rassemblent alors en nappe et entrainent vers Tangle interne de 
Poeil le corps etranger qu'il suffit de retirer (58). 



B ) Utilisation de blanc d'oeuf comme source de 
larmes artificielles 



En cas de keratoconjonctivite seche chronique, on utilise classiquement la 
cyclosporine A (OPTIMMUNE®) dont le prix est assez eleve. Pour des clients demunis, on 
peut tres bien envisager de substituer a ce medicament stimulateur de la secretion lacrymale, 
du blanc d'ceuf (78) qui remplacera les larmes manquantes (NB : il n'existe aucune speciality 
veterinaire de suppleance lacrymale). II est a noter que le blanc d'ceuf est sterile, et que par le 
passe, il servait a combattre les effets caustiques du sulfate de cuivre, lorsque celui-ci etait 
utilise comme antiseptique oculaire. (58) 



C ) Traitement des keratites et keroto- 
con jonctivites 

1 ) Traitements « anciens » 



On trouve un grand nombre de sources preconisant PinsufiElation de saccharose (11) 
dans le traitement des inflammations corneennes (a propos des proprietes du sucre, cf. Ill] 
A)). Lors de « petit point blanc sur la cornee transparente, employ ez la poudre de sucre » 
(70), « en insufflations dans I'ceil, la poudre de sucre est utilisee dans le traitement des 
opacites corneennes » (59). Le sucre pourra etre utilise seul ou associe a de Phuile de foie de 
morue (fournissant un apport en vitamine A) (48), a du calomel (ou protochlorure de mercure) 
(58) qui est un antiseptique de I'ceil (comme d'autres sels de mercure figurant dans le Vade- 
mecum du veterinaire (57)). 

A propos des derives mercuriels, la preparation suivante est preconisee dans les cas 
graves d'ulceres corneens (58) : 



26 



Cyanure de mercure 5 eg 
Chlorydrate de cocaine 5 eg 
Eau distillee bouillie 10 eg 

Collvre pour les ulceres corneens 



Bien sur, le chlorydrate de cocaine pourra etre remplace par du chlorydrate de tetracaine 
(TETRACAINE 1% COLLYRE UNIDOSE TVM®). 

Sont enfrn decrites les injections de lait, par voie sous-conjonctivale, avec une action 
in situ du lactose comparable aux insufflations decrites ci-dessus. (41) 



2 ) Utilisation des injecteurs intra mammaires en 
remplacement des pommades ophtalmiques 



En medecine rurale se pose, pour les collyres, le probleme de la rarefaction des 
produits disponibles (exemple : suppression de F ORBENIN POMMADE 
OPHTALMIQUE®). Ceci est a mertre en parallele avec la difficulte d'utiliser des 
medicaments « canins », pour des raisons de cout ou de presentation en volume inadapte. 

Une alternative interessante est constitute par la prescription hors A.M.M de 
« seringues a mammites » (14). II semblerait que les injecteurs hors lactation donnent les 
meilleurs resultats, comme par exemple FORBENIN HORS LACTATION®, a base de 
cloxacilline sous forme de sel de benzatliine. L'antibiotique est actif en particulier sur les 
Moraxella, qui sont les germes les plus frequemment rencontres dans les problemes de 
keratoconjonctivite. On conseillera 1 a 2 applications par jour pendant 4 a 5 jours. 



3 ) Considerations sur I'antibiotherapie et l'antisepsie 
ophtalmiques 



Nos indications se baseront sur celles developpees dans le Vade-mecum du veterinaire 
(16ieme edition). (57) 

A la place des antiseptiques oculaires (acide borique, bromure de benzalkonium, sels 
de mercure...), les praticiens utilisent plus generalement les antibiotiques et sulfamides, dont 
il n'est pas certain que Fefficacite soit superieure. Si Fon ajoute a cela le probleme des risques 
de creation d'antibioresistances, il semble plus raisonnable de preferer Fantisepsie a 
Fantibiotherapie. 

De plus, « en matiere d'antisepsie de la cornee et de la conjonctive, le lavage parait 
etre le moyen le plus efficace » (57) (ceci serait aussi valable pour les plaies cutanees). On 
pourrait done envisager, pour le traitement des keratoconjonctivites benignes, le lavage de 
Foeil 2 a 3 fois par jour avec un nertoyant oculaire (OCRYL®...) associe a Fapplication d'une 
pommade antiseptique pour la nuit, ou Finstillation reguliere de collyre antiseptique type 
ALARM® ou ALBACETINE®. 

27 



VII 1 APPAREIL RESP1R ATOIRE 



A ) Utilisation du M.I .P.® pour les coryzas du chat 



Ce produit de desodorisation et d'hygiene de 1' atmosphere est a base d'huiles 
essentielles de pin, thym, cannelle, girofle. II se montre tres efficace (par exemple en 
complement d'un traitement antibiotique) en aerosolotherapie sur les coryzas des felins, ainsi 
que sur toutes les affections respiratoires. On conseillera au proprietaire de placer son animal 
dans une piece de volume reduit (par exemple les toilettes) et de le laisser enferme, 10 a 15 
minutes matin et soir, le temps du traitement, apres avoir pulverise du produit dans 
T atmosphere, 

Soulignons que le laboratoire, qui commercialise ce produit, preconise un arret de son 
utilisation, chez les animaux de rentes, au minimum 10 jours avant abattage (nous imaginons 
que le M.LP ® doit conferer une odeur a la viande. ..). 



B ) Utilisation du soufre en metaphylaxie 



Le soufre qui possede des vertus expectorantes (47), serait employe par certains 
eleveurs (41), sous forme de fleur. II serait introduit dans 1'alimentation des lots de jeunes 
bovins pour enrayer les debuts d'episode grippaux. 

Cela se con9oit d'autant mieux qu'en medecine humaine le soufre est souvent prescrit 
lors de problemes respiratoires, comme la sinusite chronique. De plus, il s'agit d'un element 
du bon fonctionnement luminal, apporte par les proteines alimentaires qui sont souvent 
insuffisantes dans les rations. La supplementation en vue de metaphylaxie a done aussi 
Pinteret de pallier une carence eventuelle. 



C ) Suspicion dune rupture du diaphragme chez les 
equides 



Cette suspicion est declenchee par le fait que «l'animal cherche a soulager ses 
poumons en se tenant sur son derriere a la maniere d'un chien ». (70) 



D ) Hemorraqtes pulmonaires 



La sergotonine « agit comme hemostatique dans les hemorragies pulmonaires et 
uterines, mais non dans les hemorragies gastro-intestinales ». (58) 



28 



E ) Combattre les oedemes du poumon 



En dehors des traitements classiques (diuretiques, corticoi'des a effet immediat, 
oxygenotherapies,), il ne faut pas oublier la saignee, lors d'cedeme suraigu, a raison de 10 a 
15 ml de sang retire par kg. (69) 

II existe aussi un medicament de therapeutique humaine, le LENITRAL (trinitrine) 
utilisable en spray buccal (23), que Ton peut laisser a la disposition du proprietaire. Ceci pour 
traiter ou commencer a traiter un animal insuffisant cardiaque sujet aux oedemes pulmonaires. 
Rappelons que la trinitrine est un vasodilatateur veineux, entrainant une diminution de la 
pression intra cardiaque. Attention, une dose excessive peut provoquer une syncope par 
hypotension (on peut estimer la posologie a 1 pulverisation intra buccale pour 10 kg). 



F ) NebultsQtion des veaux lors de syndrome R.S, 



En plus des traitements habituels, la nebulisation est tres interessante pour soigner des 
animaux qui presentent une dyspnee, voire une orthopnee, avec un poumon dont 
Pauscultation revele des « sifflements sees type asthme ». (46) 

Un laboratoire commercialisant des nebuhsateurs propose un protocole de traitement 
a partir d'etudes qui auraient ete realisees par un veterinaire d'une universite beige. On 
emploiera un appareil a deux cupules de 4 ml : dans la premiere on placera 1,3 ml de 
ROBINUL-V® (glycopyrrolate, anti-cholinergique de synthese).; dans la seconde, 1,3 ml de 
PLANIPART® ou de VENTIPULMIN® (clenbuterol). On ajustera a 4 ml dans chaque cupule 
avec de l'eau distillee. On effectuera en general des seances de 4 minutes, a raison d'une 
matin et soir pendant deux jours. Le but du traitement est de lever les spasmes des voies 
respiratoires, l'association glycopyrrolate-clenbuterol provoquant une broncho dilatation par 
effet relaxant sur la musculature lisse, ainsi qu'une diminution des secretions bronchiques. Si 
les lesions pulmonaires sont deja bien installees, on remplacera l'eau de la cupule de 
clenbuterol par 2,7 ml de DEXADRESON® (dexamethasone a 2 mg par ml). Un allongement 
de la duree des seances ne semble pas augmenter Fefricacite. 

II est a souligner que les medicaments employes le sont hors A.M.M. Le 
VENTIPULMIN® est meme interdit pour les animaux destines a la consommation humaine. 
Si Ton ne veut pas utiliser le clenbuterol (chez le veau de boucherie par exemple), on peut 
essayer l'association PUL PHYTON®-DEXADRESON^ (avec ou sans ROBINUL®) (46) 
mais celle-ci semble donner de moins bons resultats. 



29 



VIII 1 OTOLOG1E 



A ) Les oreilles « tombantes » 



Pour realiser des attelles capables de redresser le cartilage auriculaire, on peut couper 
des petits morceaux de radio de 0.5 cm de large, que Ton colle sur l'oreille (apres rasage et 
degraissage a P ether) avec du TARPAL®. Ce systeme a Pavantage d'etre tres leger (13). On 
peut aussi rouler des bandes de gaze et les coller a Pinterieur du pavilion avec une colle a 
tissu type VET SEAL®, qui est une resine cyano-acrylique (29). 

II semblerait que l'on puisse aussi se servir de la pince a tatouer (sans encre...) pour 
renforcer les oreilles tombantes (a priori, grace a la formation de minuscules cicatrices 
punctiformes). (21) 



B ) Des otites 



Pour les gales d'oreilles : 

- chaeun connait Putilisation hors A.M.M. de l'ivermectine sous forme injectable. 
Nous rappellerons cependant la contre-indication absolue pour les chiens Colleys, Bobtails ... 
et analogues : Putilisation du produit sur ces animaux risque d'entrainer leur mort et constitue 
une faute professionnelle majeure (se mefier aussi sur les animaux tres jeunes). Si l'on veut 
utiliser une avermectine distribute par voie systemique, on preferera la selamectine 
(STRONGHOLD®, spot-on, qui possede une A.M.M. pour le traitement des gales d'oreille 
aussi bien chez le chien que chez le chat). Ce medicament n'a montre aucune toxicite, aux 
posologies de traitement, meme chez les races de chien precedemment citees. 

- lorsque Pon prescrit chez le chat une pommade pour traiter une otite parasitaire, il est 
interessant de faire mettre regulierement un peu de produit sur le bout de la queue. Le chat, en 
effet dort avec son appendice caudal replie jusqu'au niveau des oreilles, et les parasites 
peuvent y trouver refuge. (78) 

Pour les otites chroniques « incurables », comme celles dues aux Pseudomonas 
antibio-resistantes chez le vieux Cocker, on pourra essayer, avant d'envisager Pabaissement 
du conduit auditif, Pune ou P autre des deux techniques suivantes : 

- 3 fois par semaine pendant environ 3 semaines, nettoyer les oreilles avec du 
VIRKON® a 1 % en laissant agir 5 minutes puis rincer a grande eau. Le VIRKON® est un 
disinfectant virucide, bactericide et fongicide des materiaux (d'ou la necessitee d'un rin9age 
consequent). II est a noter que son efficacite a ete demontree, sur les materiaux, en presence 
de matiere organique... (37) 

- un autre confrere (40) utilise une approche totalement differente : il considere qu'il 
ne faut pas employer de corps gras ou de liquide et fait preparer, par un pharmacien 
d'officine, un melange, a egales parties, d'acide borique et d'alun de potassium cristallise (la 
forme calcinee est beaucoup trop corrosive), sous forme de poudre. La poudre est introduite 
dans les oreilles matin et soir pendant 10 jours rninimum (le traitement est complete avec un 
antibiotique type cefalexine 15 mg par kg matin et soir per os). La presentation sous forme 
« seche » se confoit tres bien dans Poptique d'une « lutte osmotique ». 



30 



IX 1 NEPHROLOCIE. UROLOCIE 



A ) Recolte d'urine chez une brebis 

II faut maintenir fovin entre ses jambes, lui attraper la tete et lui obturer les naseaux. 
Un aide se tiendra pret a recueillir Purine, la miction s'effectuant assez rapidement (39) 



B ) Traitement symptomatique des hematuries 
d'oriqine prostatique 



Lorsque les symptomes urinaires sont concomitants a une coprostase, une difficulte 
locomotrice et une baisse de Petat general, on se trouve face a un syndrome prostatique. Le 
traitement classique de celui-ci est a base d'cestrogenes, voire de progestagens, associes ou 
non a une antibiotherapie (69). 

Parfois, une hematurie intermittente est seule presente et peut etre mise sur le compte 
d'une prostatite chronique difficile a diagnostiquer (mais suspectee apres elimination des 
autres causes d'hematurie). Dans ce dernier cas, les injections de corticoi'des (associes ou non 
a une antibiotherapie) peuvent apporter des periodes de remission tres longues. (21) 



C ) Diagnostic et traitement du dfabcte fnsiptdc 
hypophysaire a laide du MINIRIN® 



L' animal souf&ant d'un diabete insipide hypophysaire presente une insuffisance de 
secretion d'hormone antidiuretique, entrainant une polyuro-polydypsie permanente. 

II faut distinguer cette affection des autres diabetes insipides (la potomanie et le 
diabete insipide nephrogenique) a l'aide de deux tests : l'epreuve de restriction hydrique et 
Tepreuve a Thormone antidiuretique. (Pour plus de precisions voir le chapitre Diabete 
Insipide du Dictionnaire pratique de iherapeutique canine et feline des Drs Moraillon, 
Fourrier, Legeay et Lapeire (69)). 

Les interets du MINIRIN® (medicament humain) sont multiples : son principe actif, la 
desmopressine, est un analogue de la vasopressine et peut done servir a la fois au diagnostic 
lors de l'epreuve a 1'hormone anti-diuretique (21) et au traitement comme substitutif de cette 
meme hormone. Enftn, le MINIRIN® est tres commode d'utilisation, puisque son 
administration se fait par instillation dans Tail : deux gouttes pour le diagnostic et 1 a 3 
gouttes par jour pour le traitement. 



31 



D ) Augmenter la prise de botsson 



Voici tout d'abord une « recette » d'un veterinaire (38) pour Pabreuvement des chiens 
et chats ages insuffisants ou pre-insuffisants renaux : la boisson sera constitute, a vie, d'un 
litre d'eau additionne d'un sucre et d'une cuilleree a cafe de bicarbonate de soude. 

Par ailleurs, on peut prevenir, dans une certaine mesure, 1' apparition de lithiase 
urinaire chez le chat (animal qui boit peu naturellement) en ajoutant a sa nourriture 500 mg 
par kg et par jour de NaCl (78). Ce qui represente a peu pres deux cuilleres a cafe par kilo 
d' aliment du commerce. (NB : attention aux animaux insuffisants cardiaques) 



32 



X 1 NEUROLOGIE. INTOXICATIONS 



Nous avons reuni dans ce chapitre des astuces ayant un rapport avec Petat de vigilance 
de Panimal. 



A ) Coup de chaleur 



En plus des traitements habituels, on peut aussi : 

- perfuser avec un solute froid (13) (63), voire meme envisager un lavage gastrique a 
Peau froide (63) ou un lavement colorectal a l'eau a temperature ambiante (63), pour faire 
baisser la temperature corporelle sans provoquer de vasoconstriction peripherique (comme 
c'est le cas avec les bains glaces). 

- effectuer une saignee correspondant a environ 1% du poids corporel (16), pour 
combattre Posdeme cerebral. 



B ) Coma hypoqlycemique 



Chez un animal diabetique (diabete sucre) sous insulinotherapie, il arrive parfois que, 
si le proprietaire injecte une dose trop importante d'insuline ou si le patient ne s'est pas 
alimente apres une injection « normale », la glycemie chute de maniere trop importante et soit 
a Porigine d'un coma. Le traitement consiste, bien entendu, a faire remonter le taux de 
glucose sanguin : absorption de sirop de sucre par le patient (69), perfusion de solute glucose, 
si possible hypertonique, injection de glucocorticoi"des, et surtout injection (I.M., S.C., ou 
I.V.) de 1 a 2 mg de GLUCAGEN® (glucagon) (21) (69). Ce medicament humain possede une 
action hyperglycemiante tres rapide, par mobilisation du glycogene hepatique. 
NB : le glucagon serait aussi utilise comme antispasmodique de Pcesophage chez le chat. (21) 

L'emploi du glucagon peut etre egalement envisage lors d'hypoglycemie d'origine 
fonctionnelle. Nous pensons en particulier au cas des jeunes chiens de chasse « qui ne savent 
pas s'arreter » et sont presentes a la consultation avec un abattement extreme, un train arriere 
« vacillant », voire un coma. 



C ) A propos de lepilepste 



Le traitement d'urgence des epilepsies repose sur Padministration de VALIUM®. Le 
probleme est qu'il est souvent malaise d' effectuer une injection I.V. sur un animal en 
convulsions (d'autant plus que sa taille est petite). Pour obtenir malgre tout une action tres 
rapide, on pourra utiliser la voie rectale (52) (78) a Paide d'une seringue sans aiguille. II 
semble que cela soit couramment pratique en pediatrie. La posologie est de 0.5 a 2 mg/kg. Si 
Pon souhaite delivrer du VALIUM® a un proprietaire, pour qu'il fasse lui meme, lors d'une 
eventuelle crise a venir Pinjection intra-rectale, on laissera le produit dans son ampoule 
d'origine car, place dans une seringue plastique, il s'adsorbe a la paroi. 

33 



Si Ton ne dispose pas de VALIUM®, on utilisera eventuellement de Tether, non pas 
par inhalation, ce qui est peu pratique, mais la aussi par voie rectale. (58) 



D ) Traitement des intoxications par ramitraz 



Cette intoxication, actuellement peu frequente, a souvent comme origine Fingestion 
d'un (ou d'une partie d'un) collier anti-parasitaire (type PREVENTIC®). Elle se manifeste par 
l'apparition de symptomes « en hypo » : ataxie, hypothermic, bradycardie, bradypnee... 
L'antidote de reference est la yohimbine (YOHIMBINE HOUDE®) (57), a raison de 0.1 
mg/kg par voie orale (76) (voir aussi XIV] A) 1)). On peut aussi essayer l'ANTISEDAN® (2) 
(atipamezole, un alpha-2-antagoniste, antidote de la medetomidine). 



34 



XI 1 APPAREIL LOCOMOTEUR 



A ) Problemes de paresie-paralysie 



Dans le cas d'uii deficit locomoteur du a une compression ou une lesion nerveuse, on 
utilisera (en plus des anti-inflammatoires) de la strychnine chez les chiens, les chevaux ou les 
ruminants. Pour les chiens et les chevaux de sport, il existe des medicaments specifiques 
homologues. Mais tel n'est pas le cas pour les ruminants, chez lesquels on pourra utiliser, hors 
A.M.M. (interdit pour les animaux dont les viandes et abats sont destines a la consommation 
humaine), le STRYNERVENE EQUIN® (9) a la meme dose par kg que pour les chevaux. 
Remarquons que la strychnine est contre-indiquee chez le chat tandis que chez les aurres 
especes, la dose therapeutique complete ne sera atteinte que progressivement. 
A propos de l'utilisation de la strychnine, voici une anecdote rapportee par un confrere (18) : 
un veterinaire pratiquait une cesarienne sur une vache particulierement indocile. II lui 
administra alors un tranquillisant (ROMPUN®) mais sous l'effet du produit T animal se 
coucha, ce qui ne facilitait pas l'operation. Le praticien injecta alors dans la veine sous 
caudale 1 ml d'une solution de strychnine a 1 pour mille, ce qui suffit, a provoquer un releve 
immediat. 

Lorsque des veaux presentent un posterieur partant vers l'arriere apres un velage avec 
extraction forcee, certains praticiens considerent qu'il s'agit la d'une paresie ayant pour 
origine une lesion du nerf femoral alors que d'autres y voient une atteinte des ligaments 
rotuliens. Malgre ces deux approches diagnostiques dirTerentes, le traitement propose est 
souvent le meme : une corde est fixee au cou de l'animal, ainsi qu'au membre (au niveau du 
canon) de fa£on a forcer la prise d'un appui correct (41). Pour ameliorer encore le procede, on 
peut remplacer la partie centrale flottante de la corde par un morceau de chambre a air (9), ce 
qui confere alors une certaine elasticite au systeme contentif (voir figure n° 15). Ce dernier est 
laisse en place 3 semaines a 1 mois. 




Corde 



Chambre a air 
Figure n° 15 : Corde et chambre a air destinees a tirer le posterieur d'un veau 



35 



B ) Atteintes articulaires et tendineuses 



Dans le « Nouveau Dictionnaire Veterinaire » des Drs Fontaine et Huguier (edition de 
1921) est proposee, pour le traitement des hydropisies synoviales tendineuses, une injection 
de 3 a 5 ml de teinture d'iode in situ (59). Par extension, on pourra essayer d'utiliser cette 
methode pour soigner les hygromas, en particulier ceux du genou qui sont frequents chez les 
jeunes ruminants. 

Un probleme autrement plus delicat, toujours chez les mminants, est celui des arthrites 
infectieuses. Lorsque l'antibiotherapie par voie generate (associee si possible a des soins 
locaux) s'avere insuffisante, on envisagera l'arthrodese, c'est a dire la condamnation de la 
mobilite de l'articulation. Le membre est transforme en bequille ce qui est peu genant s'il 
s'agit d'un animal de rente que Ton cherche simplement a engraisser avant consommation. 
Concretement, on pourra se servir d'une aiguille de Bunher pour faire passer une bande de 
Bunher dans rarticulation. On noue alors les deux chefs libres, de facon a former une anse, 
comme illustre sur la figure n° 16, et Ton demande a l'eleveur de verser tous les jours du 
LOTAGEN® sur la bande et de la faire coulisser dans rarticulation. Le dispositif sera laisse 
en place pendant environ 3 semaines. (9) 




Boulet 

Bande de 
Bunher 



Figure n° 16 : Mise en place d'une bande de Bunher en vue de realiser une arthrodese 



Un autre confrere (39) procede un peu differemment : il enroule du fil de soie autour 
d'une gaze afm d'obtenir un boudin de la grosseur d'un petit doigt, imbibe ce drain de sulfate 
de cuivre et lui fait traverser rarticulation. Cette technique peut etre utilisee pour eviter une 
amputation de la troisieme phalange chez les bovins. 



C ) Platres, resines, attelles 



Pour fabriquer une attelle lors de bouleture ou de fracture chez un veau, on peut se 
servir d'un tuyau en P.V.C. (diametre 6 a 8 cm), coupe en deux dans le sens de la longueur, a 
condition de bien en proteger les bords. (9) (41) (42) 

Afin de faciliter le retrait d'un platre, on peut « promener le long de la ligne oil I 'on 
desire sectionner I'appareil, un tampon d'ouate trempe dans du vinaigre, attendre quelques 
minutes puis couper... » (59). En effet l'acidite du vinaigre attaque le sulfate de calcium qui 
impregne les bandes platrees. On peut aussi prevoir, lors de la pose d'un platre ou d'une 
resine, la mise en place, entre le coton de protection et la bande contentive, d'une scie-fil 

36 



(avec (4) (21) ou sans (35) introduction prealable dans une tubulure de perfusion), comme 
illustre sur la figure n° 17. 



Scle-fll 



i 



Collant 



«S 

r * a *«^ ft 

Goto n de || ( | 

protection M~M 



Figure n° 17 : Mise en place d'une scie-fil avant la pose d'un platre ou d'une resine 



D ) Sotns des extremites 



L'aggrave des chiens, ou « usure » des coussinets, peut etre soigne a l'aide de 
differents medicaments du commerce. Les amateurs de traitements anciens peuvent utiliser 
quant a eux l'une ou l'autre des preparations suivantes (54) : 

- Preparation n° 1 : douze jaunes d'reufs dimes dans du vinaigre pur auxquels on 
ajoute de la suie de cheminee en poudre tres fine. Le melange sera applique sur les coussinets, 
et il servira a imbiber des linges qui envelopperont les partes de Panimal. Ce dernier « ne 
tarderapas a etre gueri » (54). 

- Preparation n° 2 : dissoudre du tartre jusqu'a saturation dans Peau. On obtient alors 
de « Fhuile de tartre », que l'on applique comme la preparation precedente, avec l'interet 
supplementaire que le chien ne touche pas au pansement a cause de son aversion pour le 
produit Rappelons que le tartre est le depot salin laisse par le vin sur les parois des cuves et 
des tonneaux. II est riche en acide tartrique (principe actif que Ton retrouve dans un 
cicatrisant des lesions plantaires pour chiens : le PEDIPLASME®). 

Pour finir, voici deux « astuces » concernant la medecine rurale : 

- pour faciliter les bains de pied, utiliser un sac a engrais rempli de la solution et fixe 
au-dessus du jarret (ou du genou) par une ficelle de lieuse. (36) 

- pour rendre moins penible le parage des pieds d'un bovin, se servir d'une petite 
meuleuse (44) ou d'une perceuse (4) (21) avec une liaise en boule. 



37 



XII 1 APPAREIL VASCULAIRE : 
HEMORRAGIES ET HEMOSTASE 



A ) Intoxication par les anticoagulants 



Le traitement fait bien sur appel a la vitamine Kl, et debute generalement par 1 a 2 
injections a 12 heures d'intervalle avant que la forme orale ne prenne le relais pendant 2 a 3 
semaines. Les injections peuvent se faire par voie I.V. ou I.M. et S.C. (69), cependant la voie 
I.V. entraine des risques de choc anaphylactique alors que les voies S.C. et surtout I.M. 
peuvent etre a l'origine d'hematomes qui peuvent non seulement etre nefaste a la sante de 
l'animal mais aussi etre a l'origine d'une diminution de la diffusion du produit. D'ou l'interet 
de la voie intra-rectale, moins traumatisante, qui permet une bio-disponibilite rapide (21). On 
pourra se servir alors d'une canule drogueuse (3) de taille adaptee. 



B ) Traitement des hemorraqies dites « en nappe » 



Pour la prevention ou le traitement des saignements (post-operatoires par exemple) on 
peut utiliser divers anti-hemorragiques. 

II faut se rappeler que Petamsylate (HEMOCED®) est un vasodilatateur du corps 
caverneux, done se trouve contre indique dans certaines interventions chirurgicales comme 
l'uretrostomie (78). Quant a la sergotonine, elle n'a pas d'effet sur les hemorragies gastro- 
intestinales (cf. VII] D)). 

Lors d'hemorragies capillaires « accessibles », comme un epistaxis par exemple, on 
realisera un badigeonnage leger a l'aide d'une solution a 1 pour 1000 d'adrenaline, 
(vasoconstricteur tres puissant) afin d'obtenir une ischemie (58). L'adrenaline peut etre aussi 
injectee in situ, preventivement, pour les petites interventions chirurgicales comme celles 
portant sur la troisieme paupiere. . . 

Une autre methode d'hemostase capillaire est le saupoudrage de talc (59) (a propos 
des utilisations du talc voir aussi le chapitre Gastro-enterologie...). 



38 



XIII 1 CH1RURCIE 



La chirurgie est un art difficile, necessitate connaissances et habilite technique. Dans 
ce chapitre, nous ne ferons qu'evoquer certaines pratiques generates ou particulieres pouvant 
faciliter Facte chirurgical. 



A ) Quelques idees sur la « preparation » dune 
operation chirurqicale 



1 ) Sterilisation du materiel 



Les mini-fours menagers remplacent aisement un sterilisateur classique et coutent 
beaucoup moins cher (4) (21) (78). II faut compter 30 minutes a 170 ° C pour steriliser par la 
chaleur seche (59). 

L' ebullition constitue aussi un excellent mode de sterilisation. La duree d' action 
necessaire est equivalente a la precedente, mais on peut la diminuer en rajoutant dans l'eau du 
carbonate de potassium, ce qui deplace la temperature d' ebullition vers une valeur de 120 a 
130 ° C. (59) 

Pour le materiel ne supportant pas ces traitements (elements en plastique par exemple), 
on peut steriliser a l'aide de vapeurs de formol (57). II est possible de fabriquer facilement des 
« diffuseurs » en utilisant les tubes de plastiques sur lesquels sont enroulees les bandes 
d'elastoplaste et en les remplissant de coton, sur lequel on versera le formol. (23) 

« Le sejour dansl'alcool, leflambage sont absolument illusoires ». (57) 



2 ) A propos de Panesthesie 

Lors d'anesthesie generate, on utilisera un gel protecteur oculaire (type OCRYGEL®) 
afin d'eviter une dessiccation et done une alteration de la cornee. (23) 

Chez les bovins, lors de cesarienne ou de prolapsus uterin, on realisera 
systematiquement une anesthesie epidurale basse pour eviter les efforts expulsifs et les coups 
de pied. Si Ton ne desire pas que ranimal se couche, on ne depassera pas 8 ml de 
LUROCAINE® pour une genisse et 10 a 12 ml pour une vache. (9) 

Le fTumazenil (ANEXATE®, medicament humain) est un antagoniste competitif des 
benzodiazepines utilisable en cas d'intoxication ou pour faire cesser une anesthesie. II 
s'emploie, chez les carnivores, a raison de 0.3 mg I.V toutes les minutes, sans depasser 2 mg 
(21). Un autre medicament, le doxapram (DOPRAM V®), qui est un stimulant de la 
respiration, peut etre utilise dans deux objectifs « opposes » : a la fin d'une anesthesie, il 

39 



permet d'obtenir un reveil plus rapide (21) (78), alors qu'avant ou pendant une anesthesie 
gazeuse, il la favorise en augmentant les capacites respiratoires de 1' animal. (78) 



3 ) L'anhnal sur la table de chirurgie 



Pour faciliter la contention des animaux, Fun de nos confreres (28) utilise des taquets 
de deriveur prealablement visses a la table de chirurgie. 

On pensera a isoler thermiquement ranimal de la table, a l'aide par exemple des 
« films plastiques » emplis de bulles d'air que Ton trouve dans les colis de livraison de 
medicaments. (23) 

On pourra, en cas d'intervention chirurgicale abdominale par la ligne blanche, et en 
particulier dans le cas des ovariectomies de chiennes, placer une serviette prealablement 
roulee sous le bas du dos du patient, ce qui facilite Faeces aux organes sous lombaires. (22) 

Pour ceux qui ne possedent pas de « monitoring », il est aise de fabriquer un appareil 
de surveillance respiratoire simple et peu onereux : on introduit dans l'une des narines de 
ranimal un tube souple de taille adaptee (ce peut etre une sonde tracheale), dont Fextremite 
libre est prolonged par un sifflet ou un appeau ; les bruits emis renseignent alors sur la 
frequence et la profondeur de la respiration. (50) 



B ) Quelques techniques chirurqicales 



1 ) Suture cutanee 



Pour eviter un cisaillement par les fils lors d'une suture de peau fragile, on peut utiliser 
des boutons de mercerie comme indique sur la figure n° 1 8. (39) 




Figure n° 18 : Point cutane realise sur des boutons de mercerie 



40 



Lorsque Ton realise une suture cutanee sur un animal difficile, il faut penser a faciliter 
P operation de retrait des fils. Si P animal est impossible a maitriser, on utilisera bien sur un fil 
resorbable. Sinon, pour une plaie de taille moyenne (ovariectomie de chatte par la ligne 
blanche par exemple), on realisera 2 demi-surjets a points non passes, noues entre eux au 
centre de la plaie. Pour le retrait, il suffit de couper les 2 nosuds des extremites et de tirer les 
chefs du centre : les fils sont enleves en un tour de main (ce qui n'est souvent pas possible 
avec un surjet unique). (24) 



2) Traitement d'une fistule du palais dur 



La technique classique fait appel a un recouvrement, a Paide d'une partie de la 
muqueuse prealablement decollee. Mais, il se pose alors le probleme de la protection des 
points contre les mouvements de la langue. Pour eviter cet inconvenient, il suffit de recouvrir 
le palais d'une resine acrylique de type VET SEAL®. (12) 



3 ) Enterectomie 



La phase la plus delicate de cette intervention est Panastomose, car la suture est 
souvent malaisee. Pour la faciliter, on peut introduire a Pinterieur des deux abouts intestinaux 
un morceau de legume (78), comme de la betterave ou de la pomme de terre, taille ad hoc et 
ayant subit une cuisson moderee (le legume doit rester un peu croquant). A la fin de 
Pabouchement, le legume sera brise a travers la paroi de Pintestin. L'apparition de debris 
vegetaux dans les selles prouvera la reprise d'un transit digestif normal au niveau de la zone 
operee. A la place des legumes precites, on peut aussi utiliser une nouille de type «penne 
rigate ». La difference principale est, qu'a la fm, la pate sera laissee en place sans Pecraser ce 
qui contribue a Petancheite de la suture. (1) 



4 ) Section d'un trayon chez un ruminant 



On utilisera la pince a castrer de Burdizzo : on decoupe le trayon a Paide d'un bistouri 
le long du bord interne de la pince qui, en assurant Phemostase et la fermeture de la plaie, 
evite une suture cutanee. (4) (18) (21) 



5 ) Sterilisation « a bas prix » du chien de ferme 



Apres anesthesie generate de Panimal, on procede comme pour les agneaux, avec une 
pince de Burdizzo petit modele. Outre son faible cout, le procede a Pavantage d'etre non 
sanglant (3) 



41 



6 ) Sterilisation d'un chat male 



Pour eviter la presence intempestive des poils situes autour des bourses dans la zone 
d'intervention, on utilisera un couvercle en plastique de cafe soluble incise en croix en son 
centre et a travers lequel on passera les bourses de 1'animaL (78) 



7 ) Episiotomie chez les bovins 



Pour l'incision, de nombreux veterinaires utilisent une simple lame de bistouri tenue 
entre les doigts (61). Cela est risque pour l'operateur, mais aussi pour le veau et la mere. II 
vaut mieux se servir d'un cutter demontable a lame fixe (voir figure n° 19), equipe d'une lame 
recourbee avec tranchant en partie interne (voir figure n° 20). On choisira un outil metallique, 
afin de faciliter sa sterilisation. Ces cutters sont vendus dans tous les magasins de bricolage. 
(9) 




Manche 



Partie tranehante 
Figure n° 19 : Schema d'un « episiotome » 



^1^ 



Figure n° 20 : Lame de « 1' episiotome » avant insertion dans le manche 



Certains praticiens utilisent un « couteau a cerveau » d'autopsie (4) (21), mais cela nous 
semble moins pratique. 

Lors de l'incision, il est rarement necessaire de deborder largement sur la vulve, la 
section de l'anneau de striction vaginale etant suffisante. Ceci d'autant plus que, si la suture 
intra-vaginale doit etre lache pour diminuer le risque de collection (4) (21) (78), celle de la 
vulve doit etre parfaitement impermeable car situee sous la sortie des matieres fecales. Pour 
eviter les problemes infectieux, on placera 1 ou 2 oblets intra uterin sous la suture intra- 
vaginale (9), ce qui ne dispense pas d'une antibiotherapie par voie generale. 



42 



r 



8 ) A propos de ^operation cesarienne chez les bovins 



A la difference des animaux de compagnie, 1'intervention se faisant ici a la ferme, il se 
pose de maniere aigue le probleme de la proprete et parfois de l'eclairage. Plutot que de poser 
son materiel sur une botte de paille, meme recouverte d'un drap, il vaut mieux transporter 
dans sa voiture une table de camping pliante (9). On se fabriquera aussi un systeme 
d'eclairage transportable, par exemple, en fixant sur un pied repliable d'halogene un spot de 
jardin muni d'une ampoule a lumiere froide (pour ne pas mettre le feu a sa voiture en rangeant 
son materiel a la fin de 1'intervention) (9). 

Au moment de l'incision de la matrice, lorsqu'un veau « tete le premier » (c'est a dire 
dont la tete et les membres anterieurs s'engagent en premier dans la filiere pelvienne) est mal 
place (le dos en regard de Pouverture abdominale) et que l'on n'arrive pas a le retourner, on 
pratiquera Futerotomie sur la grande courbure entre les epaules du foetus. L' extraction du 
produit se fait alors en allant chercher la tete et les membres anterieurs, alors que ces derniers 
ont ete souilles lors des manoeuvres d'engagement anterieures a la cesarienne (il faut toujours 
les nettoyer avant de repousser le veau lorsque la decision operatoire est prise). On se servira 
alors d'une deuxieme paire de gant dont l'utilisation sera limitee a l'extraction du veau (4) 
(21) (78). 

Pour eviter l'emphyseme sous cutane (meme s'il n'est pas dangereux il est toujours 
mal percu par l'eleveur), il faut limiter d'eventuels efforts expulsifs post-op eratoires, Ceux-ci 
semblent souvent provoques par un exces de volume du bourrelet de suture de la matrice, que 
Pariimal percevrait comme un « corps etranger » dont il chercherait a se debarrasser. On 
realisera done des surjets uterins dont les points seront, si possible, piques assez pres du bord 
de la plaie (environ 1,5 cm) (9). On pourra aussi, au moment de la fermeture du peritoine- 
transverse, faire pousser l'eleveur sur le flanc oppose, afin de chasser l'air ayant penetre dans 
la cavite abdominale au cours de 1' operation (44). 

Pour diminuer le risque d'abces sous cutane, il faut limiter celui de collection. On 
realisera done un surjet sous cutane (9) et/ou on laissera une petite ouverture au bas de la plaie 
cutanee. Le fait de repasser le fil dans un plan sous jacent limite les espaces inter-plans, mais 
il faut faire attention a ne pas couper ou abimer le fil du plan precedent avec 1' aiguille. 

Si jamais Ton perd ou Ton casse sa derniere aiguille, on peut se servir d'une aiguille a 
injection type 30/15 comme d'un passe fil. (2) (39) 

En ce qui concerne la suture de peau, elle est souvent difficile, surtout si 1' aiguille 
triangulaire en S pique mal. On peut, dans ce cas, utiliser le bord non tranchant de la lame de 
bistouri comme un fusil. Trois ou quatre passages de la lame sur chaque face de 1'aiguille et 
celle-ci retrouve ses qualites d'origine (9). On peut aussi contourner le probleme en se servant 
d'un emporte-piece. . . 



43 



C ) Quelques actes post operatoires 



1 ) Pansements colles 



I/ether fait fondre la colle des pansements adhesifs (ELASTOVET®, TARPAL®...). 
Pour cette raison, le produit peut etre utilise aussi bien pour le retrait d'un pansement colle 
que pour sa mise en place. Dans ce dernier cas le pansement sera maintenu contre la peau 
pendant le temps necessaire a l'evaporation de Tether. (23) 



2 ) Apres la sterilisation du chat male 



Les plaies des bourses n'etant pas suturees, il vaut mieux conseiller au proprietaire de 
remplacer les litieres en petits eailloux par du papier journal et ceci le temps de la 
cicatrisation. (23) 



3 ) Apres V immobilisation d'un membre chez un chien 



Les quadrupedes, en particulier ceux de petite taille, se deplacent tres bien sur 3 partes 
quand lis eprouvent une gene a la quatrieme. Pour cette raison, la reeducation d'un membre 
qui a ete immobilise n'est pas toujours facile. On peut alors proposer des seances avec un 
appareil de « sport electrique» (pendant les 10 jours qui suivent le retrait du systeme 
contentif) afin de remuscler plus rapidement le membre. (38) 



4 ) Traitement des infections anaerobies graves de type 
peritonite post cesarienne. 



Si toutes les precautions evoquees plus haut n'ont pas empeche un probleme de ce 
genre, Tune des molecule les plus actives est le metronidazole (FLAGYL®). Mais, la 
presentation LV. est reservee aux hdpitaux. Si la voie orale s'averait insuffisamment efficace, 
il semble que Ton puisse ecraser tres finement des comprimes au mortier et les faire passer, 
en solution, soit par voie intra-peritoneale (46), soit par voie LV. a Faide d'une perfusion 
(14), ce qui serait aussi bien tolere par les bovins que par les carnivores, avec des resultats tres 
satisfaisants. La dose pour une vache est de 4 g /jour, soit 8 comprimes doses a 500 mg. Bien 
sur, c'est une utilisation hors A.M.M.... 



44 



XIV 1 PATHOLOGIE DE LA 
REPRODUCTION 



Nous diviserons cette partie en quatre chapitres. 

Les trois premiers concerneront l'aspect conceptif (au sens large) et auront trait 
essentiellement a Pespece bovine. Le dernier evoquera divers problemes sans visee genitrice. 



A ) Interventions au moment de la saillie 



1 ) Traitement de Pimpuissance 



Par le passe, on realisait des injections sous cutanees de chlorhydrate de yohimbine 
(voir figure n° 21) car « son action vasodilatatrice, en particulier au niveau des organes 
genitaux, doit lui conferer, en principe, des proprietes aphrodisiaques (en fait tres 
discutees) ». (57) 



Cheval 


5 eg 


Bovin 


1 a 3 eg 


Chien 


5 a 10 mg 



Figure n° 21 : Posologie de la yohimbine employee par voie sous cutane (59) 



Meme si la voie sous cutanee semble la plus efficace, la yohimbine sous forme 
injectable n'est plus disponible en France. On peut cependant essay er F administration par 
voie orale de YOHIMBINE HOUDE® (granules de 2 mg), hors A.M.M. Dans la figure n° 22, 
nous donnons les doses preconisees par deux auteurs differents. 





Dose 1 (59) 


Dose 2 (57) 


Cheval 


30 a 50 eg 


20 eg a faire 2 fois 


Bovin 


10 a 30 eg 


20 eg a faire 2 fois 


Mouton / Pore 


? 


4 eg a faire deux fois 


Chien 


1,2 eg 


0,5 a 1 eg 



Figure n° 22 : Posologie de la yohimbine employee par voie orale 



45 



2 ) Action sur la spermatogenese 

Lors de saillies ou d' insemination artificielle chez les canides, l'injection d'ocytocine 
au male, 10 minutes avant l'ejaculation, augmenterait d'environ 45 % le nombre de 
spermatozoi'des par ejaculat. Inversement, 4 heures apres la prise de ketoconazole, la 
spermatogenese est suspendue pendant 12 heures. (78) 



B ) Interventions ou moment du part (chez les 
bovins) 



Quelle que soit 1' intervention, la toute premiere chose a faire est d'essayer de savoir si 
le veau est encore vivant dans le ventre de sa mere. Le fait de prevenir l'eleveur du deces, ou 
de l'etat critique suppose du produit, evitera au proprietaire la tentation d'essayer de faire 
endosser la responsabilite de la mort au veterinaire. Si le veau in utero ne bouge pas, on lui 
mettra les doigts au fond de la gorge (si la tete est accessible) ou un doigt dans l'anus, pour 
sentir une eventuelle contraction reflexe. Ou bien Ton palpera le cordon ombilical pour sentir 
un pouls. (9) 



1 ) Extraction forcee simple 



Quelques gestes usuels facilitent la resolution de divers problemes. 

Pour placer le veau correctement, on disposera systematiquement une corde derriere 
les oreilles, comme illustre sur la figure n° 23, ce qui permettra d' engager la tete avant de tirer 
sur les anterieurs (dans le cas d'un veau « tete la premiere », bien entendu). Cette methode 
remplace avantageusement celle consistant a placer des crochets aux orbites (difficile voir 
traumatisante). On utilisera pour ce faire une lacette de velage formant une boucle d'environ 
20 cm de diametre a l'aide d'un nreud fixe. (9) 




Figure n° 23 : Position d'une lacette de tete lors d'un velage 



Lors de dilatation vulvo-vaginale incomplete (frequente chez les primipares), avant de 
decider une episiotomie (cf. le chapitre « Pathologie chirurgicale »), on pourra arroser la 

46 



region ano-vulvaire d'eau tres chaude (18) (78) (chaude au point que Ton puisse « a peine 
mettre la main dans le seau » (21)). L'application d'ether (4) (21), frotte sur la parol du vagin 
a l'aide de la main, pourra aussi etre envisagee. 

Lorsque la lubrification naturelle est insuffisante, outre PHISTOGEL®, on utilisera de 
Phuile de table (26), des paillettes de savon (4) (21) que Ton place dans le vagin ou P uterus 
avant d'y ajouter de l'eau tiede. Le saindoux (9) est quant a lui remarquablement efficace, 
mais on le trouve de moins en moins facilement dans les fermes. 

Avant de commencer a engager le veau, on pensera a verifier la position du cordon, 
qu'on remertra si besoin en situation normale. (9) 

Toujours a propos du cordon, on fera, durant 1' extraction, une pause des qu'on 
Fapercevra, afin de s'en saisir et de rompre l'enveloppe externe a l'aide du pouce. Ceci, pour 
qu'il ne casse pas au ras du ventre du veau, ce qui necessiterait la pose d'un point pour fermer 
Pombilic et eviter les infections. (9) 

Dans le cas d'un veau emphysemateux, on remertra le velage au lendemain, apres 
avoir place en plusieurs points des oblets uterins sous la peau du foetus suite a des incisions a 
l'aide de Pepisiotome decrit dans la partie XIII] B) 7). Ceci permet de degonfler le produit et 
d'envisager 1' extraction qui necessitera une forte lubrification. Par ailleurs des antibiotiques 
seront administres a la mere. (9) 

Enfin, interessons-nous au cas, tres delicat (surtout si Pon en est responsable), du veau 
enclenche au grasset. Si le fcetus est mort, on pratiquera Pembryotomie. Sinon, on essaiera de 
rabattre au maximum la veleuse vers les jarrets de la mere, en decubitus lateral, en faisant 
soulever le posterieur libre (9). Si cela est insuffisant, « on incisera la peau du veau, le plus 
pres possible de la vulve, d'un seul cote des apophyses transverses, verticalement, sur 30 a 40 
cm » (4) (21), pour essayer de gagner les quelques millimetres eventuellement necessaires. Si 
tout echoue, il faudra sacrifier le veau et pratiquer Pembryotomie precedee d'une euthanasie 
par injection, apres avoir arrache le cordon ombilical (46) (sinon le produit letal atteindrait la 
mere). 



2 ) Les torsions 



Si le diagnostic des torsions anterieures au col uterin est evident, celui des torsions 
posterieures necessite une fouille rectale pour sentir la matrice se vriller derriere le col 
(9). Par voie vaginale, on ne sent aucun pli. Le col est ferme et peut donner Pimpression 
d'etre « tire en arriere ». L'eleveur aura appele pour une vache qui est prete (« nerf de la 
queue » casse, montee de colostrum) mais qui n'a pas ou peu de contractions. Bien sur, seule 
la cesarienne peut regler le probleme. 

La determination du sens de torsion peut se faire classiquement par la methode dite 
de pronation-supination, on retiendra qu'environ 90 % des torsions d'un veau en presentation 
anterieure se font dans le sens inverse des aiguilles d'une montre alors que c'est le contraire 
pour une presentation posterieure (9). 

Pour reduire une torsion, trois methodes sont possibles : 
- la plus simple est evidemment de faire tourner veau et matrice a l'aide de son bras. 



47 



- on peut aussi « rouler » la vache, c'est a dire la faire passer d'un decubitus lateral a 
Pautre, dans le sens voulu, en maintenant veau et matrice en position fixe (23). Cela necessite 
plusieurs aides. 

- enfin, on peut se confectionner un appareil de reduction de torsion (voir figure n° 
24), appele mutateur dystocique de Foccard (59). L'axe central et la traverse sont faits de bois 
dur ou de metal. L'axe mesure 70 cm de long pour 5 cm de diametre, la traverse 40 cm de 
long. A 5 et 10 cm de Pextremite sont percees 2 ouvertures obliques, Tune en dessous de 
Pautre, legerement decalees, par lesquelles passent 2 lacs de velage de 1,20 m de long et 1 a 
1,2 cm de diametre. Les membres du veau sont passes dans les boucles a nceud coulant qui 
terminent les lacs, alors que l'axe est positionne dans le vagin en prolongement du produit. 
On peut alors exercer le mouvement de rotation necessaire a la reduction de la torsion. 




Traverse 



Figure n° 24 : Schema du mutateur dystocique de Foccard 



3 ) L'episiotomie 



Cf. XIII] B) 7) 



4 ) L* operation cesarienne 



Cf. XIII] B) 8) 



48 



C ) Problemes post-partum (chez les bovins) 



1 ) Prolapsus uterins 



a ) Quelques generalites 



Si Ton n'est pas sur place au moment ou se produit le renversement de matrice, on 
conseillera a Peleveur d'emballer Porgane dans nn drap humide propre (17), avec fixation si 
possible sur le corps de Panimal a Paide de ficelles de « lieuses ». On devra aussi eviter qu'un 
animal voisin ne pietine Puterus. 

Avant de reengager la matrice dans la filiere pelvienne, on pratiquera une « epidurale 
basse » (cf. XIII] A) 2)) pour limiter les poussees (9) (17). On nettoiera Porgane et on le 
delivrera si necessaire, on essaiera de vider la vessie en passant un doigt dans le meat urinaire 
(9), car il est frequent d'etre gene par son volume, en fm de reduction. 

Si Panimal est couche et ne peut etre releve, on le placera en position dite « de la 
grenouille » (10), c'est a dire en decubitus sterno-ventral avec les posterieurs tendus en arriere 
a Paide de cordes (dans ce cas, il n'y a pas besoin d'aides pour tenir une planche soulevant 
Puterus, car elle sera posee sur les jarrets du bovin. C'est done la position de choix lorsque 
Pon manque de bras). 

On peut aussi envisager de suspendre le bovin par les posterieurs, afin de soulever le 
train arriere d'au moins une dizaine de cm, ce qui n'est pas facile a mettre en osuvre mais rend 
beaucoup plus aise le rentre de matrice. (34) 



b ) Actions sur Porgane ectopique, en cas d'oedeme important 

II est tres difficile de manipuler, et done de faire rentrer, un uterus fortement 
redemateux. Pour reduire le volume, on peut agir tout d'abord par compression : on serre des 
torchons autour de Porgane en partant de Pextremite librepour finir vers la vulve (20) (59). 
On peut aussi verser sur Puterus du vin rouge (61) dont les tanins sont astringents, du sucre en 
poudre (17), de Peau froide (58) (78) seule ou alternee avec de Peau tiede (17). 

NB : Ces facons de proceder sont aussi valables dans le cas d'une portion de rectum prolabee. 
Mais, pour eviter tout dessechement de Porgane, on pourra aussi Penvelopper avec des 
compresses imbibees d'une solution hypertonique (78) comme le mannitol a 10% qui reduit 
osmotiquement le volume mais laisse sa surface humide (la meme conduite peut etre tenue 
devant un prolapsus uterin). 



49 



c ) Etalement de r uterus 



Si la matrice est mal deployee dans la cavite abdominale, Panimal poussera de 
nouveau jusqu'a faire recidiver le prolapsus. 

Pour enlever tout pli, on effectuera de facon douce des mouvements de balancier en 
placant sa main bien a plat sur plusieurs zones. Si la taille du bras est insuffisante, on pourra 
se servir d'une bouteille pour pousser les parties inaccessibles (4) (17) (21) (41). 
II est aussi possible de verser in situ 25 a 30 litres d'eau tiede (4) (21) (42) (59) (78) 
additionnee ou non d'un antiseptique. Mais, il faudra alors vidanger le liquide une fois le 
deploiement effectue. L' evacuation sera realisee en siphonnant a Paide d'un tuyau souple (ce 
qui implique d'aspirer avec la bouche...). 



D ) Diminuer les efforts expulsifs pendant ou apres la 
reduction 



Si Pepidurale est insuffisante, on peut nouer une corde autour du poitrail (48) (59) et la 
serrer fortement a Paide d'un baton, voire se servir d'une corde plate « a clic ». Pour 
accentuer Peffet oppressif, on placera une « tuile romaine » sur le garrot, sous la corde (17). 

Parfois, on se servira de la « contention alcoolique » car « Valcool a doses fortes est 
utilise avec succes, dans la pratique de Vobstetrique pour obtenir Vatonie musculaire en cas 
de dystocie, de renversement de I 'uterus... » (58). Les doses preconisees pour saouler un bovin 
sont tres variables et vont en general d'un litre de vin (17) a deux litres d'eau de vie (58)... 



e ) Une technique de reduction particuliere 



Classiquement, on fait rentrer Porgane en commencant par la partie proximale du col. 

Un confrere (30) procede differemment : il enfonce des torchons un par un dans la 
lumiere centrale de Porgane, en maintenant en place ceux qui y sont deja, et, petit a petit, 
Puterus (qui ne doit pas etre vrille) reprend sa place. En fonction du volume a rentrer, il faut 3 
a 15 torchons qui seront noues entre eux (dans le cas contraire, on les comptera pour ne pas en 
laisser, une fois Pacte termine). 



2 ) Hemorragies et dechirures ail niveau de Puterus 



A la difference des hemorragies et dechirures vaginales, celles de Puterus sont en 
general non accessibles a la suture. 

Outre la therapeutique medicamenteuse (SERGOTON1NE®, HEMOCED®. . .), on peut 
tout d'abord agir par compression en « bourrant » Porgane de torchons qui, apres bouclage 
vulvaire, seront laisses en place 24 heures (18). 



50 



On peut aussi essayer, pour rendre la plaie accessible, l'acte du « renversement de 
matrice provoque, qui est une technique difficile qui ne reussit pas toujours » (4) (21) : on 
met en place sur un grand nombre de. cotyledons des lacs de velage ou des « ficelles de 
lieuses » et Ton tire doucement apres avoir administre du PLANIPART® ou du 
DUPHASPASMIN®, qui provoquent un relachement maximal de la matrice (il est a noter que 
cette atonie est un facteur d'aggravation des risques hemorragiques...). 



3 ) Qualites maternelles insuffisantes et adoption 



Si la mere ne s'occupe pas de sa progeniture, on favorisera le contact en saupoudrant 
le veau de sel (59) (62), de farine (9) (59), de son (59) ce qui incitera au lechage. 

Dans le cas d'une adoption, lorsque le produit naturel est mort ne, on frottera le veau a 
adopter avec la delivrance de la mere adoptive pour 1'impregner d'odeurs qu'elle reconnaitra 
(9). Dans le meme ordre d'idees, si Ton ne dispose pas de la delivrance, on peut (mais cela est 
plus facile a realiser chez les animaux de petite taille type agneaux ou chevreaux) depecer le 
produit mort et trotter sa peau sur le produit a adopter, que Ton placera entre les partes de la 
mere lorsqu'elle sera endormie (62). Le fait de placer un chien (per9u comme un predateur) a 
proximite peut parfois provoquer des reactions de protection du petit par la mere adoptive et 
done faciliter son acceptation. 

Si la mere « retient son lait », apres avoir verifie qu'il n'y a pas de gene mecanique a 
rejection du liquide, on conseillera l'injection d'ocytocine I.M avant chaque tetee ou traite. 
On constate que la dose necessaire est degressive, de 30 a 50 U.I la premiere fois au seul fait 
de piquer avec une aiguille au bout d'un certain temps (9). Cela correspond-il a une sorte de 
reflexe de Pavlov ? 



4 ) Quelques autres problemes apres velage 



« L' expulsion de la delivrance est aidee en attachant a lapartie deja sortie de celle-ci 
unpoidspeu volumineux » (51). Ce poids n'excederapas 750 g (59). 

« Apres un velage, certaines vaches ont les cordes du flanc r aides et tendues : elles 
n 'ont pas encore comble le vide provoque par la sortie du veau, ce qui provoque une 
decompression. U suffit de mettre une aiguille » (4) (21) (78) et de faire rentrer de Pair. 

Lors de paresie post-partum, suite a un velage difficile, on injectera une solution de 
corticoi'de en epidurale lombo-sacree : entre les deux angles des hanches, a l'aide d'une 
aiguille de 10 a 15 cm de longueur (4) (21) (78). On pourra aussi injecter par voie I.M. ou 
S.C. une quinzaine de ml de STRYNERVENE EQUIN , qui constitue un traitement adjuvant 
des afYections medullaires avec deficit moteur (9). Une telle therapeutique est normalement 
interdite chez les animaux destines a la consommation humaine. .. 



51 



D ) Autres affections (sans naissance) 



Le DYNOLITIC® (dinoprost), une prostaglandins naturelle, peut etre utilise hors 
A.M.M. chez la chatte en vue de provoquer un avortement avant le 40 i6ine jour de gestation. 
Ceci a raison de 2 injections a 24 heures d'intervalle a la posologie de 0.5 a 2 mg/ kg. (21) 

^ Lors de pyometre a col ouvert, en plus d'une antibiotherapie, on favorisera par 
^administration d'ocytocine (durant plusieurs jours) la contraction de la paroi uterine pour 
evacuer le pus. Les presentations veterinaires n'existant que sous forme injectable, on pourra 
prescrire (hors A.M.M.) du METHERGIN® (methylergometrine), un medicament humain qui 
est un ocytocique uterotonique. Le produit sera administre par voie orale a raison de 2 a 6 
gouttes pour 10 kg de la solution orale a 0.25 mg/ml, 2 a 3 fois par jour. (23) 

^ Pour calmer P excitation sexuelle des lots de taurillons d'engraissement, du bromure de 
potassium sera melange a leur nourriture. II faut compter 50 g par jour pour un animal de 400 
a 500 kg. Cette dose sera administree tout d'abord tous les jours pendant une semaine, puis 1 
a 2 fois par semaine. (22) 



52 



XV 1 PATHOLOGIE NEO-NATALE 



A ) Au moment de la naissance (chez le veau) 



Le principal probleme est celui de 1* animal « qui ne demarre pas », c'est a dire qui 
presente une respiration deficiente avec un etat de vigilance plus ou moins altere. 

II faut tout d'abord s'assurer que les voies respiratoires ne sont pas obstruees par des 
glaires (« veau qui a bu »). On ira chercher celles-ci au fond de la gueule avec la main, voire 
on suspendra le jeune par les posterieurs pendant 30 secondes a 1 minute (a eviter sur les 
veaux lourds car cela peut entrainer des lesions de la colonne vertebrale). On pourra aussi 
placer du gros sel sur la langue (36) pour aider 1' animal a expulser les mucosites. 

Alin de « reveiller » le veau, on lui versera de l'eau froide dans les oreilles (8), et /ou 
on le stimulera a l'aide d'une pile electrique (4) (21). 

Pour declencher la respiration de facon mecanique, on peut irriter la muqueuse nasale 
avec un brin de paille « le reflexe respiratoire est observe aussitot » (18) (59) ou exercer des 
tractions de la langue (18). II est egalement possible de piquer a l'aide d'une aiguille un point 
situe sur le plan median, a la limite superieure du naseau au commencement du poil (4) (21), 
comme illustre sur la figure n° 25. Ce serait un point d'acupuncture appele « faisceau du 
Gouverneur », qui aurait une « ramification » au-dessus de l'anus (la pose d'une pince de type 
hemostatique a ce niveau renforcant alors Taction souhaitee). 



Point "Faisceau 
du Gouverneur" 




Figure n° 25 : Stimulation de la respiration au niveau du « Faisceau du Gouverneur » 



On peut aussi utiliser des analeptiques respiratoires classiques comme le 
RESPIROT® et le DOPRAM V®. Lorsqu'une premiere injection de DOPRAM V® (5 ml IV.) 
est insuffisante, avant d'en refaire une seconde, on pourra essay er le NALONE®, 1 ampoule 
de 1ml (0,4 mg de naloxone) IV. (46). En medecine humaine, ce produit sert a traiter les 
depressions respiratoires secondares a une intoxication aux morphmomimetiques. II n'aurait 
a priori aucune action en 1' absence d'agents opiaces. Cependant, une hyperventilation est 
decrite parmi les eventuels effets indesirables. Ce phenomene pourrait peut etre justifier son 
administration chez l'animal nouveau-ne en detresse respiratoire. 

53 



Le cas du veau «qui bele », avec des mouvements convulsifs des membres, 
correspond en general a une acidose severe, que Ton traite en urgence par une perfusion a 
vitesse rapide de TAMIDREX®, qui est un rehydratant veterinaire a fort pouvoir tampon 
evitant l'eventualite d'une alcalose secondaire (par rapport a un solute bicarbonate classique). 
En fonction du poids du veau, on administrera 300 a 400 ml du produit. Le resultat est 
« spectaculaire » : le veau retrouve une attitude normale avant la fin de la perfusion. (9) 

Les therapeutiques precedentes pourront etre completers par des traitements anti- 
anoxie en sachant que les produits comme le CANDILAT® ne sont pas efficaces dans les 
deux premieres heures de vie du veau. On utilisera alors du FITERGOL® (46) (hors A.M.M.), 
a base de nicergoline, qui est prescrit pour traiter les troubles comportementaux lies a la 
senescence chez le chien. On injecterapar voie I.M. un lyophilisat dilue dans de l'eau sterile. 

Certains animaux, a la naissance, respirent en dilatant fortement les narines. Ceci 
serait du a une vasoconstriction des capillaires pulmonaires empechant une oxygenation 
correcte du sang. Ce probleme sera resolu grace a rinjection I.V. d'une ampoule de 5 ml de 
FONZYLANE® (46), dont le principe actif est un vasodilatateur de la micro-circulation : le 
buflomedyl L' action du medicament est tres rapide. 



B ) Les problemes d'allaitement 



1 ) Aliaitement artificiel des carnivores domestiques 



a ) Lait maternise artisanal pour carnivores 



II existe bien sur les laits en poudre du commerce, mais en cas de besoin on peut aussi 
fabriquer soi meme un lait de substitution grace au melange suivant (69) : 

Lait de vache : 100ml 

Creme a 12 % de matieres grasses : 100 ml 

Jaune d'ceuf : 1 

En effet « le lait de vache apparait trop dilue, trop riche en lactose etpauvre en graisse et en 
mineraux » (69) par rapport au lait de chienne ou de chatte, pour pouvoir etre utilise seul. Le 
melange devra etre distribue a une temperature de 20° C, la quantite et la frequence dependant 
de Page des petits. 



54 



b ) Fabriguer une nourrice artificielle pour chatons 



A Paide de materiel de recuperation, Pun de nos confrere (55) a concu un ingenieux 
dispositif (figure n° 26) pour nourrir en « self-service » des chatons sans mere, afm d'eviter 
la tetee au biberon, Dans une bouteille d'eau minerale qui sert de reservoir, on pique des 
perfuseurs dont Pautre extremite se visse sur des catheters de 2.5 mm de diametre. Les 
extremites de ces derniers ayant ete arrondies, elles servent de tetines et sont fichees dans un 
manchon d'emballage en mousse polyester creux, leste par un barreau metallique. La 
bouteille est placee 5 a 10 cm plus haut que les tetines, afin d'obtenir un debit suffisant sans 
effet siphon. 




Barreau 
metallique 



Mousse 



Embout de catheter de 
2.5 mm de diametre 



Figure n° 26 : Nourrice artificielle pour chatons du Dr Durieux 



2 ) Le veau qui ne tete pas 

Lorsque le reflexe de succion est absent, on utilisera le CANDILAT®, a la dose de 5 
ml I.M. matin et soir, (9) (46) 

Lorsque le reflexe est present, on essaiera tout d'abord le NOOTROPYL® (piracetam) 
d'humaine, a raison d'une ampoule I.M. matin, midi, et soir (voire toutes les 2 heures) (46). 
Ce medicament serait un psychostimulant qui faciliterait les capacites d'apprentissage. Si la 
reprise^ de la buvee ne se fait toujours pas, on administrera du MEDERANTYL® (brotizolam, 
orexigene pour bovins) par voie I.V. stride qui doit entrainer une tetee dans les 30 minutes 
qui suivent Remarquons que ce medicament veterinaire a une action breve : il faut done que 
le veau ait du lait a disposition pendant tout le temps qui suit Pinjection (46). En cas d'echec 
avec le MEDERANTYL®, le pronostic est tres sombre. 



55 



C ) Quelques astuces pour les pathologies du jeune 
veau 



1 ) Rehydratation 



Les diarrhees sont souvent, chez le jeune bovin, a l'origine d'une deshydratation aigue 
rapidement mortelle. 

La perfusion d'un solute macromoleculaire constitue la methode la plus efficace pour 
« retenir » l'eau du secteur extra cellulaixe et eviter quelle ne s'accumule dans le « 3 l6me 
secteur » c'est a dire la lumiere du tube digestif. Malheureusement, le PLASMIBEL® a ete 
retire de la pharmacopee veterinaire, a cause de sa composition, depuis la crise de 
Pencephalopathie spongiforme bovine (E.S.B.). Pour le remplacer, on peut utiliser (hors 
A.MM.) le PLASMOHES 6%® d'humaine aux proprietes voisines. On emploie 
classiquement pour un veau de 50 a 60 kg, lors de perfusion rapide, un flacon de 500 nil 
associe a un autre flacon de meme volume d'un solute glucose, bicarbonate, sale... choisi en 
fonction de la symptomatologie. (a propos des perfusions chez le veau, voir aussi la partie I] 
A) 4)) 



2 ) Diagnostic et traitement de la persistence du canal de 
POuraque 



Le canal d'Ouraque sert a evacuer Purine de la vessie du veau in utero. II se rompt a 
l'accouchement avec le reste du cordon ombilical et doit normalement s'atrophier dans la 
cavite abdominale. Parfois cependant, il reste abouche a 1'ombilic, lumiere ouverte, et 
continue a evacuer de Purine. On dit que le veau « pisse par le cordon ». Cela represente bien 
sur une solution de continuite avec le milieu exterieur qui favorise des infections de Pappareil 
urinaire, reins y compris. 

On suspectera une persistance du canal de POuraque lorsque Pon constatera que la 
zone ombilicale est anormalement humide et que 1'ombilic est ouvert. Le diagnostic de 
certitude se fera en introduisant dans 1'ombilic, si cela est possible, une sonde urinaire pour 
vache, dirigee vers la vessie. L'operation s'effectue, bien sur, sans forcer. Si de Purine ou un 
melange d'urine et de pus s'ecoule, le diagnostic est confirme. 

Le traitement vise a obtenir une stenose du conduit en injectant in situ environ 5 ml de 
LOTAGEN® pur. Des antibiotiques seront aussi administres par voie generale... (9) 



56 



XVI 1 ONCOLOGIE 



Pour controler les saignements, lors d'adenomes des glandes anales, on injectera in 
situ 1 ml d'adrenaline a 1/1000 (20) a l'aide d'un catheter usage, souple et peu traumatisant 
(78) (a propos de 1' adrenaline voir aussi XII] B)). 

Les cancers « testostero-dependants » (adenocarcinome prostatique, cancers 
mammaires, circumalanome. . .) pourraient etre ameliores par T administration de 
ketoconazole (KETOFUNGOL®) (21), car ce medicament inhibe de facon reversible la 
synthese de testosterone. Une telle therapeutique est a essayer lorsque, par exemple, Ie 
proprietaire refuse la castration. 

NB : le ketoconazole exerce le merae effet sur la synthese de Cortisol et peut done etre utilise 
chez les animaux souffrant de syndrome de Cushing qui ne repondent pas a d'autres 
traitements. (21) (69) 

La vincristine (ONCOVIN®) anti-mitotique utilise en general sur les sarcomes et en 
particulier sur le sarcome de Sticker, peut aussi etre employee a la dose de 0.5 mg/m 2 sur les 
thrombocytopenies idiopathiques resistantes aux autres traitements (corticoi'des, 
immunosuppresseurs...). (69) (78) 

Injecter sous les tumeurs, en pre-operatoire, ou meme si Ton n'opere pas, de la 
PROCAINE AGUETTANT® a raison de quelques millilitres par tumeur tous les 8 jours, 
reduit souvent le volume et le developpement des neoplasmes. (18) (21) (78) 



57 



XVII 1 EUTH AN AS1E 



Nous rappellerons tout d'abord que cet acte doit etre realise de la maniere la plus 
humaine possible (72), c'est a dire que la mort doit survenir rapidement avec un minimum de 
souffrances. 

Classiquement, on utilise le DOLETHAL® (pentobarbital) ou le T 61® (melange 
contenant un curarisant). Ces produits peuvent etre administres seuls, par voie I.V., intra- 
cardiaque, voire intra-pulmonaire, en sachant que le T61® est beaucoup plus cher que le 
DOLETHAL mais que ce dernier peut entrainer des reactions de « spasmes » qui precedent 
la mort. Celles-ci, bien que fugaces, sont en general tres choquantes pour le proprietaire. Pour 
les raisons pre~citees, on peut realiser un melange euthanasiant, « economique et sans 
spasmes », compose de 5 parties de DOLETHAL® pour 1 partie de T 61® (78). Pour diminuer 
encore les couts, on peut meme acheter du pentobarbital sodique au kilo (78), a condition, 
bien sur, de respecter la legislation sur les substances veneneuses relative a 
l'approvisionnement et la detention de substance de la liste I. 

Les voies d'administration peuvent poser un probleme lorsque Ton se trouve face a un 
animal non maitrisable. Si l'on ne possede pas de fusil a seringues hypodermiques on peut, 
apres avoir «affame» l'animal, lui donner une «patee» contenant une dose de T 61® 
correspondant au double de la dose injectable (3). La mort se produit environ 20 minutes 
apres P ingestion. Pour un chien enchaine, par exemple, on peut aussi essayer de faire mordre 
Pextremite d'un baton auquel on aura prealablement noue un chiffon imbibe d'une solution de 
cyanure de potassium (59). L'animal est sidere tres rapidement, ce qui permet l'injection intra 
pleurale de 2 a 3 ml de la meme solution qui enframe une mort instantanee. 

Voici pour terminer quelques autres pratiques possibles (lorsque l'on se rend compte 
par exemple que son flacon de solution euthanasiante est vide) : 

- chez les grands animaux (bovins, equins) une euthanasie rapide peut etre obtenue en 
sectionnant Paorte par voie rectale a Paide d'une lame de bistouri. 

- chez toutes les especes, l'injection intra-veineuse de certains produits est 
normalement mortelle : les suspensions de type benzylpenicillinate de procaine (18), la 
solution de salpetre (18), une solution de chlorure de potassium a saturation (100 a 150 ml 
pour un bovin adulte) (41), le LOTAGEN® pur (50 ml a 100 ml pour un bovin adulte) (9) et 
meme, parait-il, (et pour Panecdote) le PAIC CITRON ®. 

Bien sur, P administration de ces produits sera precedee d'une anesthesie pour eviter 
toute souffrance. 



58 



XVIII 1 ASTUCES Dl VERSES 



A) Administration et quantification des medicaments 



La quantite de produit a donner a un animal peut, pour des raisons pratiques, 6tre 
exprhnee autrement qu'en ml et cm 3 , selon les equivalences suivantes : 

1 goutte = 0.05 ml 
1 cuillere a cafe - 5 ml 
1 cuillere a soupe = 20 ml 

Pour les animaux de poids tres faible, de type oiseaux de voliere, 1' administration de 
medicaments par voie orale peut se fake a partir des collyres (contenant le ou les principes 
actifs souhaites) des carnivores domestiques ou de Fhomme. On retiendra, pour etablir la 
posologie, que 20 gouttes correspondent a 1 ml... (4) (21) 

On peut se fabriquer un lance pilule pour chat (voir figure n° 27) en sectionnant 
Fextremite d'une seringue a insuline, puis en pratiquant une entaille pour «coincer» le 
comprime. (28) 

Corps de ia seringue 





Piston 



Comprime 



Figure n° 27 : Lance-pilule pour chat 



Pour augmenter les chances de deglutition, il est preferable de remplir d'eau le corps de la 
seringue, le liquide entrainant le comprime au moment ou le piston le pousse dans la gorge du 
chat. 

Lorsqu'un comprime est parvenu au fond de la gueule d'un chat ou d'un chien, mais 
que F animal ne semble pas vouloir Favaler, on peut souffler sur leur museau ce qui stimule le 
reflexe de deglutition. (78) 

Chez le pore, les medicaments sous forme liquide peuvent etre administres facilement 
selon la methode suivante : « placer la seringue contenant le produit dans une narine, injecter 
une petite quantite pour induire la deglutition, puis donner le reste du produit rapidement ». 
(78) 



59 



B ) Determiner I age d'un jeune carnivore 



Les proprietaires de jeunes atiimaux, non nes chez eux, aiment bien connaitre ou 
verifier l'age de leur compagnon. Pour cela, on se reiere habituellement a la dentition : 



3 a 4 semaines 


Apparition des incisives et crocs de lait 


6 semaines 


Incisives et crocs de lait bien sortis 


8 semaines 


Dentition de lait terminee 


4mois 


Apparition de la l ere premolaire et des pinces adultes 


4 mois et demi 


Apparition des mitoyennes adultes 


5 mois 


Apparition des coins adultes 


5 mois et demi 


Apparition des crocs adultes 


6 a 7 mois 


Dentition adulte terminee 



Dentition et age du jeune chien (69) 

Remarquons qu'il existe des variations physiologiques. Les grandes races ont tendance a avoir 
des eruptions dentaires plus precoces (1 a 2 semaines), alors qu'elles sont plus tardives (2 a 4 
semaines) chez les races naines. 



2 a 3 semaines 


Apparition des incisives et des crocs de lait 


4 semaines 


Dentition de lait terminee sauf derniere molaire 


6 semaines 


Dentition de lait terminee 


4 mois 


Apparition des incisives adultes 


5 mois 


Apparition des crocs adultes 


6 a 7 mois 


Dentition adulte terminee 



Dentition et age du jeune chat (69) 



De maniere plus grossiere, on peut aussi estimer l'age chez les chatons jusqu'a 4 mois et 
demi, en comptant environ 1 mois par livre de poids. (78) 



C ) Quelques idees concernant le materiel 



Nous ne presenterons ici que certains materiels qui n'ont pu etre integres dans les 
parties precedentes de notre travail. 



1 ) Un aspirateur « trans muros » 



L' aspiration des poils est importante en medecine veterinaire, aussi bien pour des 
raisons commerciales (le proprietaire reclame une zone de consultation d'une proprete 
parfaite pour son animal) que pour des raisons d'asepsie lors des tontes precedant une 

60 



intervention chirurgicale. Or, les petits aspirateurs muraux a batterie sont souvent d'une 
puissance limitee et les aspirateurs classiques sont soit trop encombrants dans les zones 
d'activite, soit mal per9us par les clients qui peuvent avoir 1'impression que la femme de 
menage a abandonne son materiel. Pour toutes ces raisons, il peut etre interessant de mettre en 
place un systeme d' aspiration « trans muros » (66) comme illustre sur la figure n° 28. 



Mur 



\ 



Flexible 



Aspirateur 




220 V 



Figure n° 28 : Aspirateur « trans muros » du Dr Ledoux 



2 ) Fabriquer une centrifugeuse a bas prix 



II suffit de recuperer un moteur de pompe de machine a laver, que Ton place dans un 
caisson en bois. Ce dernier sert a l'habillage et a 1' isolation sonore. Sur le couple de la pompe 
est fixe un element qui recoit les tubes a prelevement. Cet element peut etre confectionne, par 
exemple, a partir d'une piece de bois « en forme de camembert » (23), d'un diametre 
approprie, dans laquelle on fore des trous permettant de recevoir des tubes de tallies 
differentes (y compris les tubes capillaires a hematocrite). Un fond de faisselle a fromage 
blanc (71), qui sert de socle a un ou plusieurs vacutainers destines a recevoir les tubes, peut 
meme etre employe (figure n° 29). 



61 



Fond de faisseile 
a fromage blanc 



Couple du moteur 




1 / I 

1 Moteur de pompe / i 



de machine a iaver 



Figure n° 29 : Schema de la partie rotative d'une centrifugeuse artisanale 



On peut tout de meme relever trois defauts mineurs inherents a ce type de 
centrifugeuse : le bruit, une vitesse de centrifugation unique, le risque de chauffage du moteur 
qui peut entrainer une coagulation des proteines lors d'utilisation prolongee. 



3 ) Materiel de radiologie 



Pour remplacer un negatoscope, on peut fixer un plafonnier contre un mur. (78) 

Afin de controler approximativement les emissions de Pappareil de radiologie, on peut 
placer sur les murs a differents niveaux des cassettes chargees, sur lesquelles seront scotches 
des objets radio opaques. Au bout d'une semaine, en utilisant l'appareil a une frequence 
habituelle, les cassettes de surveillance seront developpees. Si les objets temoins sont visibles, 
c'est que Pappareil diffuse des rayons secondaires en quantite trop importante et qu'il 
necessite done un reglage... (78) 



4 ) Autre materiel 



On peut conserver les objets metalliques susceptibles de rouiller (par exemple des 
epingles vulvaires...) dans un bocal d'huile de table, afm d'eviter la corrosion. (41) 

Lorsque l'on ne possede pas d' endoscope, on peut utiliser soit un otoscope pour 
explorer les petites cavites (comme les cavites nasales) (23) (45), soit un gros trocart sur 
lequel est fixe une lampe pour les cavites plus importantes (comme la cavite abdominale des 
ruminants) (4) (21) (78). 



62 



CONCLUSION 



Nous avons presente des « trues » et « astuces » qui nous paraissaient pouvoir rendre 
parfois service au veterinaire pour exercer son art dans de nombreux domaines, comme la 
parasitologic, la pathologie de la reproduction, la gastro-enterologie ou l'ophtalmologie, par 
exemple. L'interet de notre travail en constitue aussi les limites, car il se base essentiellement 
sur 1' experience de praticiens de terrain qui ont essaye de trouver des solutions pratiques a des 
problemes concrets. Ainsi, cette these privilegie l'approche empirique par rapport a 
l'approche scientifique, avec l'ensemble des incertitudes qui peut en resulter. 

De plus, nous attirons l'attention du lecteur sur les risques qu'il encourt en utilisant 
des medicaments hors A.M.M., engageant par la meme sa responsabilite professionnelle et 
penale. 

Finalement, chacun pourra faire son tri dans cet inventaire de pratiques empiriques, en 
utilisant ce qui lui semble valable et en laissant de cote ce qu'il jugera anecdotique ou 
inapproprie, en se souvenant de ce qu'ecrivaient Chabert, Flandrin et Huzard en 1809 : « Du 
temps de Pline, on ne connaissait que la racine du rosier sauvage, eglantier (rosa canina), 
contre la morsure d'un animal enrage : mais ne remontons pas a des siecles si recules pour 
trouver des erreurs ; rapprochons-nous de celui-ci ellesysont en assez grand nombre » (53). 



Le Professeur responsable 

de PEcole Nationale Veterinaire de Lyon 



Vu : Le Directeur 

de l'Ecole Nationale Veterinaire de Lyon 




tfbi'lAUtSAuf) 




Le President de la these 



Professeur J-F CHARY 




Vu et perrais d'impriraer 

- y AVR. 2003 
Lyon, le 




Pojtf*?PresideiM?d 
Le President d 
Professeur F. 




Jersite, 
Ordination des Etudes Medicates, 

> 



63 



SOURCES DE TERRAIN 



(1) AUCLIN J. 95870 Bezons (a) 

(2) BACCONNET J.B. 63380 Montel-de-Gelat 

(3) BARDONNET J. 38300 Bourgoin-Jallieu 

(4) BAUSSIER 71300 Montceau-les-Mines 

(5) BEAUFILS J.P. 30250 Sommieres (a) 

(6) BEAUMONT A.50450 Gavray (b) 

(7) BELLET R. 16600 Magnac-sur-Touvre 

(8) BENABDALLAH M. Sidi-Slimans (Maroc) (b) 

(9) BERNARD P. 71320 Toulon-sur-Arroux 

(10) BERTIN J. 56100 Lorient 
(ll)BISSONP.56130Ferel 

(12) BLAJSET M.A. 76130 Mont-Saint-Aignan (a) 

(13) BONGARS F. 06600 Antibes (a) 

(14) BOUBET B. 23200 Aubusson (a) 

(15) BOUCOMONTD. 58800 Corbigny (a) 

(16) CHATRY D. 30000 Nimes (a) 

(17) DARASSE 44410 Herbignac 

(18) DESLIENS M. 21400 Chatillon-sur-Seine 

(19) DUBOST Y. 52000 Chaumont (b) 

(20) ESCURAT G. 03000 Moulins 

(21) GALLICE J.F. 21400 Chatillon-sur-Seine 

(22) GIRARD C. 79370 Celles-sur-Belle (a) 

(23) GRANNEC C. 38210 Tuilins 

(24) GROSLAMBERT E. 38000 Grenoble 

(25) GUILLONG. 41800 Montoire 

(26) HAUWELP.06590Theoule-sur-Mer 

(27) HENIQUE B. 38210 Tuliins 

(28) JOSSET C. 83570 Carces (a) 

(29) KNOCKAERT S. 44410 Herbignac (a) 

(30) LAHOGUE R. 35560 Antrain 

(31) LAMOTHE J. 06510 Carros (a) 

(32) LEBIS C. 29120 Pont-FAbbe (a) 

(33) LE MER J.M. 44370 Varades (b) 

(34) LEROY C.F. 60130 Saint-Just-en-Chaussee (b) 

(35) NEDELLEC P. 97460 Saint-Paul (a) 

(36) OUDART S. 82500 Beaumont-de-Lomagne (b) 

(37) PAULA. 31170 Tournefeuille (b) 

(38) POCHEZ C. 76500 Elbeuf (a) 

(39) PORTE E. 03200 Vichy 

(40) RAVIER J.F. 58000 Nevers (a) 

(41) ROY A.M. 85130 La Verrie (b) 

(42) SELVAIS E. Tournai (Belgique) (b) 

(43) SOCHAT L. 87100 Limoges (a) 

(44) THIALL1ER J.M. 63380 Montel-de-Gelat 

(45) THIENPONT B. 33320 Le Taillan-Medoc (a) 

(46) THIERCYJ.Y.,CHANTREAUJ. 03370 Saint-Desire 

(47) VAGNEUR M. 39300 Champagnole (b) 

(48) VILLON M. 38160 Saint-Marcellin 

(a): (via veto-eamne@crihan.fr) 
(b): (via veto-rurale@crihan.tr ) 



64 



BIBLIOGRAPHIE 



(49) BACCONNET J.B. (1996) Deux siecles d'elevage en moyenne Combraille 
auvergnate. 

Ethnozootechnie 57, 31-50 

(50) BARES J.F. (1998) Un appareil de surveillance respiratoire. 
Clientele, Juin 1998, 34 

(51) CARNET L. (1 932) Les conseils du Pere Antoine. 
Imprimerie express, Lyon, 320 pp. 

(52) CAUZINILLE L. (1 996) De I 'utilisation domestique du VALIUM® par voie rectale 
chez les chiens epileptiques. 

Action vet. 1373,12-13 

(53) CHABERT, FLANDRJDM, HUZARD (1809) Instructions et observations sur les 
maladies des animaux domestiques. Tome 1. 4 tem edition. 

Imprimerie de M me Huzard, Paris, 480 pp. 

(54) CHABERT, FLANDRIN, HUZARD (1808) Instructions et observations sur les 
maladies des animaux domestiques. Tome 2. 3 ieme edition. 

Imprimerie de M me Huzard, Paris, 456 pp. 

(55) DURIEUX F. (1999) XJne nourrice artificielle pour chatons. 
Clientele. Janvier 1999, 28 

(56) FINCK C, GUILLOT J. (2002) Le lufenuron contre les teignes des rongeurs et des 
lagomorphes. 

Point vet. 33,228,16-17 

(57) FONTAINE M., CADORE J.L. (1995) Vade-mecum du veterinaire. W hme edition. 
Vigot, Paris, 1672 pp. 

(58) FONTAINE, HUGUIER (1921) Nouveau dictionnaire veterinaire. Tome 1. 
Librairie Bailliere J.B. et tils, Paris, 1 1 16 pp. 

(59) FONTAINE, HUGUIER (1924) Nouveau dictionnaire veterinaire. Tome 2. 
Librairie Bailliere J.B. et fils, Paris, 805 pp. 

(60) GUIDONIM. (2000) Une perfusion adequate. 
Clientele. Juillet 2000, 27 

(61) GUIN B. (2002) L 'extraction forcee controlee chez la vache. 
Point vet. 33, 223, 38-40 

(62) HOCQUARTE. Le veterinaire pratique. 2* me edition. 
Theodore Lefevre, Paris, 424 pp. 

(63) JUNOD S. (2002) Traitement du coup de chaleur chez le chien et le chat. 
Point vet. 33, 228, 38-40 

(64) LEBON E. (2000) Un lasso en deux coups defils. 
Clientele. Juin 2000, 31 

(65) LEBRUN O. (1924) Manuel d'obstetrique veterinaire. 
Vigot Freres Editeurs, Paris, 174 pp. 

(66) LEDOUX J.M. (1998) Un aspirateur « trans muros ». 
Clientele. Mai 1998, 34 

(67) LEDOUX J.M. (1998) Unelampede Wood economique. 
Clientele. Decembre 1998, 30 

(68) MARGARET W. and co. (1978) Veterinary clinical parasitology. Fifth edition. 
Iowa State University Press, Ames, Iowa, 274 pp. 

(69) MORAILLON R., FOURRIER P., LEGEAY Y., LAPEIRE C. (1994) Dictionnaire 
pratique de therapeutique canine et feline. 3 {eme edition. 

Masson, Paris, 526pp. 



65 



(70) Nouveau manuel du medecin veterinaire. Tome 2. (1838) 
Au depot des nouveaux manuels, Paris, 251 pp. 

(71) PERARD F. (1998) Une centrifugeuse a basprix. 
Clientele. Novembre 1998, 40 

(72) PROTIN M. (1999) Le veterinaire etVeuthanasie : comprendre et aider le client. 
These de doctorat veterinaire, Universite Claude Bernard, Lyon, 104pp. 

(73) SABOUREUX DE LA BONNETERTE (1771) Traductions d'anciens ouvrages 
latins relatifs a I 'agriculture et a la medecine veterinaire. Tome 2 : VARRON T. 
L 'economie rurale. 

Didot le jeune, Paris, 413 pp. 

(74) Traite des maladies epizootiques et contagieuses des bestiaux et des animaux lesplus 
utiles a I 'homme (par « un medecin des facultes de Besancon et de Montpellier »). 
(1782) 

Imprimerie de la veuve Daclin, Besancon, 229 pp. 

(75) VANDAELE E. (2001) Le luneferon contre les teignes des chiens et des chats. 
Point vet. 32, 212, 12-13 

(76) VANDAELE E., VEILLET F. (2001) Dictionnaire des medicaments veterinaires. 
lf m edition. 

Editions du Point Veterinaire, Maisons-Alfort, 1814 pp. 

(77) V.B. (1999) Ne pas perdre.J'aimant. 
Clientele. Novembre 1999, 36 

(78) Veto trues selection. (1988) 
Lettre hebd. du vet., Paris, 22 



66 



GONZALEZ Paul 

TRUCS ET ASTUCES EN THERAPEUTIQUE VETERINAIRE 

These Veterinaire : Lyon 2003 



RESUME: 

Cette these decrit des techniques originales « empiriques » concernant de 
nombreux domaines de la pratique veterinaire. Elle s'appuie sur le savoir 
et F experience de veterinaires praticiens, ainsi que sur des references 
bibliographiques publiees a di verses epoques. 



MOTS CLES : 



- Empirisme 

- Therapeutique 

- Histoire 

- Medecine veterinaire 



JURY: 



President : 
ler Assesseur : 

2eme Assesseur : 



Monsieur le Professeur GHARIB 
Monsieur le Professeur JAUSSAUD 
Monsieur le Professeur CADORE 



DATE DE SOUTENANCE : 



28 avril 2003 



ADRESSE DE L'AUTEUR : 

3 place H. Chapays 
38600 FONTAINE